Port du masque - consulter les consignes en vigueur

Devenir veilleur ou veilleuse


Rôles et responsabilités des veilleurs et veilleuses

Les veilleurs et veilleuses sont des collègues qui ont envie de contribuer à l’émergence et au renforcement d’une culture de bienveillance au CHUM. Il n’y a pas une seule façon d’être un « bon » veilleur ou une « bonne » veilleuse. Chaque personne adapte ce rôle selon sa personnalité, sa disponibilité et ses ressources individuelles. Certaines responsabilités demeurent à assurer : 

  • Prendre soin d’eux-mêmes 
  • Promouvoir, dans leur milieu de travail, les façons de prendre soin de soi et des autres 
  • Reconnaître les personnes présentant les signes de détresse psychologique ou de difficulté 
  • Accueillir et écouter les collègues qui souhaitent partager leur situation 
  • Établir le contact avec les collègues pour semer l’espoir, offrir du soutien émotionnel et orienter vers l’aide ou les ressources appropriées

Soyez les yeux et les oreilles de la bienveillance

En cohérence avec la formation reçue, les veilleurs et veilleuses sont les yeux et oreilles de la bienveillance sur les lieux de travail. Il est possible d’exercer ce rôle de plusieurs façons, notamment en étant une veilleur ou une veilleuse attitré(e) ou universel(le) : 

  • Rôle attitré : la personne veilleuse accepte d’assurer ses responsabilités au sein de son équipe respective seulement (collègues directs)
  • Rôle universel : la personne veilleuse accepte d’assurer ses responsabilités auprès de quiconque en ressentirait le besoin dans la communauté CHUM, peu importe la direction et le secteur (à la condition de n'avoir aucun lien hiérarchique).

En bref, être veilleur ou veilleuse c’est :

  • Accueillir et écouter les collègues sans porter de jugement
  • Détecter les signes d’urgence ou de détresse
  • Orienter les collègues vers la ressource appropriée dès que le besoin dépasse le seuil d’un échange informel
  • Assurer une discrétion totale des informations reçues (*sauf si la sécurité de la personne ou de son entourage est en danger).

Profils recherchés

Le Réseau de bienveillance est sans cesse à la recherche de personnes désireuses de faire rayonner sa mission dans toutes les directions du CHUM. Si vous reconnaissez les qualités suivantes pour vous-même et/ou des collègues, nous vous invitons à poser votre candidature.  

Les veilleurs et veilleuses :  
  • Possèdent un désir sincère de soutenir leurs collègues à prendre soin d’eux-mêmes
  • Ont un comportement personnel chaleureux, non critique et démontrent de l’empathie
  • Sont reconnus comme étant d’un naturel positif et ayant un bon sens de l’éthique et de la discrétion
  • Inspirent la confiance auprès des collègues
  • Ont des aptitudes d’écoute pour favoriser un dialogue ouvert et bienveillant avec les collègues

Comment devenir un veilleur ou une veilleuse?

Merci de votre intérêt à devenir veilleur ou veilleuse! Afin de vous intégrer pleinement au Réseau de bienveillance, il est important de réaliser les étapes suivantes dans l’ordre (prérequis essentiels) :

  1. Discutez avec votre gestionnaire pour convenir de votre implication 
  2. Complétez la formation obligatoire en ligne (ENA) «Devenir Veilleur : prévention et premiers secours psychologiques»
  3. Complétez le formulaire d’inscription en cliquant ici
  4. L’équipe de soutien vous contactera par courriel pour formaliser votre intégration

Des questions?

Pour toute question relative à la stratégie de recrutement et de formation des veilleurs et veilleuses du CHUM, merci d’écrire à l’adresse suivante : bienveillance.chum@ssss.gouv.qc.ca

L’équipe de soutien peut venir présenter plus en détail le Réseau de bienveillance à votre équipe. Vous pouvez en faire la demande à l’adresse courriel ici-haut.


Soutien et développement des veilleurs et veilleuses

Faire partie du Réseau de bienveillance, c’est avoir accès à une programmation à la fois riche en contenus et flexible dans sa formule. Le rôle de veilleur et veilleuse est volontaire. Nous portons une attention particulière à ne pas devenir une charge de travail supplémentaire, mais plutôt une contribution stimulante et valorisante auprès de la communauté du CHUM.

Plusieurs modalités sont prévues par l’équipe de soutien pour faciliter le développement des compétences des veilleurs et veilleuses, de manière à leur donner confiance dans l’exercice de leurs rôles.

Tous les veilleurs et veilleuses ont accès à trois types de soutien et d’accompagnement:


Vous vivez une situation difficile?

Le Réseau de bienveillance est là pour vous.

Voir les ressources disponibles
Photo de mains qui tiennent des lumières