Former au CHUM

 

La DEAC vise à développer les compétences des professionnel ayant des responsabilités de formation (PRF) du CHUM, afin d’amplifier l’impact de ses actions sur la qualité des soins et des services de santé offerts à la population. En les soutenant, la DEAC aspire non seulement à combler les besoins actuels de formation, mais aussi à préparer l’avenir du travail dans le secteur de la santé à l’ère du numérique et de l’IA.

Formation au centre d'apprentissage de la DEAC

Provenant de toutes les directions du CHUM, les PRF sont au centre de cette transformation. Peu importe leur titre d’emploi, leur fonction et leur niveau hiérarchique, ces membres de la communauté contribuent à la mission d’enseignement du CHUM. Ainsi, elles partagent leur savoir, facilitent l’apprentissage des autres et développent des compétences.

Le but ultime de la DEAC est de transformer le CHUM en un centre de développement, de mise en pratique et de transfert des connaissances qui créent de la valeur. L’objectif est de former le personnel pour qu’il soit non seulement compétent, mais aussi capable de faire évoluer ses pratiques afin de répondre aux besoins changeants de la population et de créer de la valeur par l’enseignement.

Le CHUM se doit de soutenir les PRF dans ce rôle fondamental. De prime à bord, la DEAC devait analyser les besoins des deux types de PRF identifiés : les PRF cliniques et les PRF non cliniques (notamment les conseillers et conseillères en andragogie de la DEAC). Une collaboration a donc vu le jour entre cette dernière et deux autres entités : la Chaire de leadership en enseignement sur les pratiques pédagogiques innovantes en contexte numérique – Banque Nationale de l’Université Laval et l’axe Éducation et capacitation de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique (OBVIA).