AVIS : Entraves à la circulation sur la rue Saint-Denis les 2, 3 et 4 mars. Merci de prévoir vos déplacements.

Recherche


La recherche, l’une des missions du Département de psychiatrie du CHUM, a comme objectif de contribuer à l’amélioration des soins et services de façon continue en favorisant un environnement propice au développement de plusieurs projets de recherche.

Les médecins-chercheurs(ses) et les membres de leurs équipes s’investissent dans une approche translationnelle, afin de transformer les connaissances en recherche et en bénéfices concrets centrées sur le patient. Le département s’emploie également à demeurer constamment à la fine pointe des méthodologies et technologies en matière de recherche.
 

Le Département de psychiatrie comporte un volet recherche de ces services et cliniques :

  • Le Service de psychiatrie des toxicomanies travaille sur des études cliniques portant sur le développement de traitements novateurs, principalement pour les troubles concomitants et les conditions associées. Son mandat est aussi de collaborer étroitement et de soutenir les efforts de recherche du CRCHUM en fournissant des soins cliniques de pointe aux participants, lorsque requis.
  • La Continuum santé mentale jeunesse concentre particulièrement ses études sur la façon dont les facteurs biologiques et environnementaux interagissent et influencent le développement et l’évolution des troubles psychotiques chez les jeunes. Les activités de recherche clinique touchent les sujets suivants :
    • les facteurs de risque pour le développement de la psychose émergente;
    • l’évolution à long terme de la psychose à long terme et ses prédicteurs;
    • l’efficacité des traitements psychosociaux et pharmacologiques en psychose émergente chez les jeunes.
  • Le Service de psychiatrie médicale travaille sur des études reliées à plusieurs activités en pathologie médicale comportant plusieurs thèmes :
    • Médecine métabolique
    • Aide médicale à mourir et cancérologie
    • Grands brûlés et patients greffés
    • Neurologie
  • Les activités de recherche à la Clinique de neuromodulation psychiatrique associée au Service de psychiatrie médicale portent sur une meilleure compréhension de l’efficacité des traitements offerts (rTMS, stimulation du nerf vague et stimulation cérébrale profonde) aux personnes aux prises avec un trouble psychiatrique réfractaire, tels que la dépression, le TOC, la schizophrénie–hallucinations réfractaires.