AVIS : Entraves à la circulation sur la rue Saint-Denis les 2-3 et 4 mars. Merci de prévoir vos déplacements.

Comment se passe une journée à la Clinique d’oncologie oculaire?

Première journée à la clinique d'oncologie oculaire

Tout d’abord, l’infirmière viendra vous chercher dans la salle d’attente. Selon les renseignements sur la demande de consultation, elle vous mettra quelques gouttes pour dilater les yeux afin de permettre à l’ophtalmologiste de mieux voir les structures à l’intérieur. Il est important de mentionner que vous devrez être accompagnés, car vous ne pourrez pas conduire suite à la dilatation de vos pupilles.

Par la suite, l’examen de base avec Dre Callejo consistera en :

Examens courants But
Examen de la vue (acuité visuelle) Évaluer la qualité de la vision
Examen à la lampe à fente et à l'ophtalmoscope Observer les structures de l'œil et mesurer la pression intraoculaire
Échographie de l'œil Confirmer la présence d'une tumeur et en déterminer la taille
Photos de la rétine (photos du fundus, images OCT du centre de la vision et de la tumeur) Analyser les couches de la tumeur et les tissus voisins afin de suivre l'évolution du cancer et son impact sur la vision

Finalement, si Dre Callejo le juge nécessaire, vous subirez des examens supplémentaires tels que :

Examens courants But
Prise de sang Évaluer la fonction du foie afin d'éliminer la présence de métastases au foie
Radiographie des poumons Examen de base avant une chirurgie sous anesthésie générale. Eliminer la présence de métastases aux poumons.
Examen de tomodensitométrie (scan) de l'abdomen (veintre) Éliminer la présence de métastases au foie
Resonance magnétique de l'orbite Évaluer l'intérieur et le pourtour de l'œil pour planifier le traitement avec Cyberknife
Examen de tomodensitométrie (scan) de l'orbite Évaluer l'intérieur et le pourtour de l'œil pour planifier le traitement avec Cyberknife
Biopsie de la tumeur oculaire Confirmer le type de cancer lorsqu'il y a un doute sur le diagnostic obtenu par le spécialiste de la rétine et analysée par le pathologiste. Des test génétiques peuvent être faits pour estimer le risque de métastases