Parcours locomotive : montez à bord!

Vous ou l’un de vos proches avez été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC)? Le parcours locomotive a été conçu pour vous!

Créé pour stimuler le rétablissement durant le séjour à l’hôpital, le parcours Locomotive propose des exercices et des stimuli externes pour réapprendre à fonctionner après un AVC.

Situé dans l’unité de neurologie, au 13e étage du pavillon D du CHUM, on le suit par des points verts au sol afin de guider les patients et leurs proches vers différentes affiches aux murs pour apprendre à mieux connaître l’AVC et les défis que cela amène, de faire des exercices variés selon leurs capacités, et de partager des trucs pour mieux vivre avec l’AVC et comment le prévenir dans le futur.

Il est tout à fait possible de poursuivre les exercices une fois rentré à la maison, et c’est la raison pour laquelle vous retrouverez dans cette page toutes les affiches ainsi que des fiches explicatives qui jalonnent le parcours locomotive de l’unité de neurologie.

+ Rermerciements

Historique du projet

Un accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque la circulation du sang vers une partie ou une autre du cerveau rencontre un obstacle. Cette interruption entraîne des dommages aux cellules cérébrales par manque oxygène et de glucose. Les séquelles de l’AVC dépendent de la partie du cerveau qui a subi des dommages et de leur étendue.

La majorité des AVC surviennent lorsqu’un caillot de sang bouche un vaisseau sanguin du cerveau. Il s’agit de l’AVC ischémique. Un AVC hémorragique survient quant à lui lorsqu’il y a une rupture d’une artère dans le cerveau (Fondation cœur et AVC).

L’AVC touche 20 000 personnes au Québec par année et environ 130 000 personnes vivent avec les séquelles d’un AVC.

BOUGER POUR MIEUX RÉCUPÉRER

Il est bien documenté que les personnes hospitalisées pour un AVC sont inactives la majorité du temps. Pourtant, il est aussi reconnu que les stimulations physiques ou mentales favorisent une meilleure récupération après un AVC. La réadaptation inclut des exercices enseignés et soutenus par un professionnel de l’équipe multidisciplinaire, mais la motivation et l’implication de la personne sont aussi des facteurs clés pour aider à la récupération.

Ainsi, l’unité d’AVC Louise-Hélène Lebrun du Centre hospitalier de l’université de Montréal (CHUM) vous invite à découvrir « Locomotive », un parcours vers le rétablissement.

Le parcours Locomotive soutient les patients dans le développement de leur motivation pour sortir de leur chambre, bouger et rencontrer d’autres personnes afin qu’ils deviennent chefs de leur train en route vers la réadaptation à la vie après un AVC.

Le parcours Locomotive s’adresse aussi aux proches aidants et aux visiteurs pour les sensibiliser à la réalité de la vie après un AVC et à en faire des partenaires, eux aussi, du rétablissement.  

Le parcours a été conçu grâce à la précieuse collaboration de plusieurs patients partenaires qui nous ont guidés et soutenus dans les différentes étapes de création. Un de nos patients partenaires ayant des talents artistiques a dessiné plusieurs caricatures qui sont autant des messages de résilience et d’humour que des occasions de faire de l'exercice.

Une fiche explicative contenant des conseils pour réaliser le parcours de manière sécuritaire se trouve dans chacune des chambres de l’unité.  

Tous les commentaires des patients, des proches aidants et des visiteurs sont bienvenus et très utiles. Des questionnaires sont distribués pour recevoir l’avis de chacun sur son expérience lors du parcours Locomotive. Les commentaires reçus permettront d’améliorer le parcours et d’élaborer les prochaines affiches.

Après l'AVC, ne restez pas les bras croisés!

+ Épaules 1 - Position de départ
+ Épaules 2 - Exercice 1
+ Épaules 3 - Exercice 2