Stimulation du nerf vague (SNV/VNS)

Quelle est la procédure pour bénéficier du traitement de SNV ? 

Afin de bénéficier des services de neuromodulation du CHUM, votre psychiatre ou le médecin responsable de votre suivi psychiatrique doit nous faire parvenir une demande de consultation. 


Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires les plus rapportés sont :

  • altération de la voix
  • douleur au cou
  • essoufflement augmenté à l'effort
  • toux

Les effets cités précédemment sont présents uniquement pendant la stimulation.


Est-ce qu'on doit passer beaucoup d'examens avant l'intervention chirurgicale ?

De nombreux examens sont à prévoir (bilan sanguin, polysomnographie, tests cognitifs, tomodensitométries cérébrales (scan), bilan médical pré-opératoire).


Quel est le délai d'attente pour l'intervention chirurgicale ?

Le délai d'attente pour la SNV est de quelques mois, car de nombreux examens doivent être faits avant l'intervention chirurgicale.


Combien de temps dure l'intervention chirurgicale ?

L'intervention dure environ 2 heures. Veuillez vous référer à la section sur le déroulement de l'évaluation et du traitement.


Quelles sont les précautions à prendre après l'implantation ?

Les précautions sont généralement les mêmes que pour les porteurs d'un stimulateur cardiaque (pacemaker). D'autres précautions plus spécifiques vous seront expliquées par l'équipe.


Est-ce qu'on peut arrêter la médication après l'implantation ?

Non, la SNV est un traitement complémentaire à la médication, par conséquent il est nécessaire de continuer à prendre votre médication après l'implantation.

 

Stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr/rTMS)

Quelle est la procédure pour bénéficier du traitement de SMTr ? 

Afin de bénéficier des services de neuromodulation du CHUM, votre psychiatre ou le médecin responsable de votre suivi psychiatrique doit nous faire parvenir une demande de consultation. 


Le traitement ressemble-t-il aux électrochocs ?

Non, contrairement aux électrochocs, la SMTr ne nécessite pas d'anesthésie et a moins d'effets indésirables. La SMTr n'a pas non plus d'effet négatif sur la cognition (ex. : mémoire, attention).


Quels sont les effets secondaires?

Les effets secondaires les plus rapportés par les patients sont les maux de tête et une sensibilité à l'endroit précis de la stimulation. Le risque de convulsion est très faible.


Le traitement est-il douloureux ?

Les patients mentionnent parfois une sensibilité à l'endroit précis de la stimulation. La tolérance varie d'un patient à l'autre. Nous recommandons la prise d'un analgésique (par ex. : Tylénol®) avant les séances, au besoin.


Est-ce que le traitement se fait sous anesthésie ?

Non, le traitement par SMTr ne nécessite pas d'anesthésie. 


Combien de temps dure le traitement ?

Une séance dure de 15 à 20 minutes. Veuillez également vous référer à la section sur la fréquence des traitements.


Est-ce que le traitement nécessite une hospitalisation ?

Non, les séances sont généralement administrées en consultation externe. 


Est-il préférable se faire accompagner pour le traitement ?

Il n'est pas obligatoire de se faire accompagner.


Est-ce qu'on peut conduire sa voiture après le traitement ?

Oui, il n'y a pas de contre-indication à la conduite automobile après une séance. 


Peut-on continuer de prendre des médicaments pendant le traitement ?

Oui. De plus, il est important de ne pas modifier la médication pendant la durée du traitement sans en avertir l'équipe de neuromodulation.

Stimulation intracérébrale (SIC/DBS)

Quelle est la procédure pour bénéficier du traitement de SIC ?

Afin de bénéficier des services de neuromodulation du CHUM, votre psychiatre ou le médecin responsable de votre suivi psychiatrique doit nous faire parvenir une demande de consultation. 


Quels sont les effets secondaires ?

Très peu d'effets secondaires sont rapportés et sont souvent réversibles.


Est-ce qu'on doit passer beaucoup d'examens avant l'opération ?

De nombreux examens sont à prévoir (bilan sanguin, polysomnographie, tests cognitifs, tomodensitométries cérébrales (scan).


Quel est le délai d'attente pour l'intervention chirurgicale ?

Le délai d'attente pour la SIC est de quelques mois, car de nombreux examens doivent être faits avant l'intervention.


Quelles sont les précautions à prendre après l'implantation ?

Les précautions sont généralement les mêmes que pour les porteurs d'un stimulateur cardiaque (pacemaker). D'autres précautions plus spécifiques vous seront expliquées par l'équipe.


Est-ce qu'on peut arrêter sa médication après l'implantation ?

Non, la SIC est un traitement complémentaire à la médication, par conséquent il est nécessaire de continuer à prendre votre médication après l'implantation.