Mise sur pied d'un comité interdisciplinaire en néonatalogie

image médiaux sociaux

Le CHUM est immense. Différentes équipes qui travaillent ensemble, mais aussi en parallèle, dans l’optique de prodiguer les meilleurs soins aux patients. Plusieurs d’entre elles sont méconnues, tant du public que des travailleurs du CHUM eux-mêmes. Ce texte met en lumière une équipe dévouée, dynamique et ayant à cœur le développement d’une expertise de pointe; soit l’unité de néonatalogie.

Au cœur de notre hôpital spécialisé dédié à la clientèle adulte se trouve une petite alcôve: notre unité de douze petits lits de néonatalogie.

Lorsque nous avons emménagé notre nouvel environnement, le quotidien nous a fait réaliser qu'il n’était pas adapté aux besoins de ces petits patients fragiles. C’est donc dans un but de bien-être des nourrissons et d’implication accrue des parents auprès de leur enfant que nous avons créé le comité interprofessionnel. Ce comité a permis d’instaurer une implication plus systématique de l’équipe interprofessionnelle auprès des prématurés. Des outils d’enseignement ont été mis à jour et sont utilisés au quotidien pour permettre aux parents de s’investir dans leur nouveau rôle parental, et ce, directement au sein de l’unité de néonatalogie.

Cette énergie positive fut contagieuse. En effet, l’implication d’une multitude d’autres acteurs œuvrant au sein de l’unité a permis de multiplier les réalisations tout en améliorant l’approche humaine chère à nos pratiques. Pour que les parents puissent être au centre des soins apportés à leur enfant, l’environnement doit être bienveillant et accueillant. Maintenant, les prénoms des bébés sont inscrits au mur de chaque cubicule, un espace permettant aux parents de prendre les repas à proximité de l’unité a été aménagé et des affiches expliquant les bienfaits du peau à peau sont installées à divers endroits.

L’importance du peau à peau a largement fait ses preuves, mais parfois l’environnement hospitalier n’est pas facilitateur à cette pratique. De nouvelles chaises « zéro gravité » inclinables permettent des périodes plus longues et plus confortables de peau à peau entre le parent et l’enfant. Inspiré par d’autres centres hospitaliers, nous avons organisé, depuis deux années maintenant, lors de la journée internationale de la méthode kangourou, des journées promotionnelles du peau-à-peau. Lors de ces Kangourou-o-thon, les parents sont invités à apposer des autocollants symboliques du kangourou pour chaque heure passée en peau à peau avec leur nourrisson. Cela a permis de faire connaître à un plus grand nombre, tous les bienfaits de cette approche et ainsi favoriser l’adaptation des bébés à la vie extra-utérine. Des enseignements aux parents, mais aussi aux équipes en place sont venus bonifier ces journées.

Les prématurés et les bébés fragiles admis à l’unité de néonatalogie ont aussi besoin d’un environnement et d’une approche de soins plus protecteurs. C’est ce que l’on appelle l’approche adaptée aux soins du développement. Nous tentons donc de sensibiliser chaque personne qui entre en contact avec les prématurés à leur fragilité et leur vulnérabilité face aux stimulus sensoriels ( bruits, lumière, etc ). Des outils facilitateurs et informatifs sont en cours d’élaboration et de diffusion. Un tout nouveau passeport famille contenant une multitude d’informations, de références et de liens utiles sera bientôt disponible à l’unité. Il permettra de répondre à de nombreux questionnements des parents, mais aussi de les rassurer dans leurs compétences parentales tout en établissant un lien affectif accru avec leur enfant hospitalisé. Un sondage de satisfaction sera aussi envoyé via courriel aux parents lors du retour à domicile. Cela permettra de recueillir leurs impressions et leurs suggestions, dans l’optique de constamment améliorer nos approches de soins.

Lors de la journée internationale de la prématurée, le 17 novembre 2020, une première édition au CHUM a été élaborée avec une semaine entière dédiée à la prématurité avec une panoplie d’activités. Des conférences virtuelles sur divers sujet ont été présentées, allant de la réanimation du nouveau-né, au suivi externe des « late » préma. La fondatrice et directrice générale de Préma-Québec nous a partagé un touchant témoignage. L’unité a arboré fièrement le mauve, la couleur officielle de la prématurité.

Comme vous avez pu le constater, la bienveillance, l’expertise et le souci d’être en constante progression sont vraiment le moteur de cette unité et de tous ses intervenants. L’évolution médicale favorable des nourrissons est une des missions principales de l’équipe. Par contre, la finalité est de favoriser une approche humaine se déroulant dans une unité centrée sur la famille, en encourageant l’allaitement, la technique peau-à-peau, tout en préparant les parents pour la vie à la maison.