Étude sur le cannabis : Maire-Pierre Sylvestre reçoit 200 000 $ de la la société canadienne du cancer

En juillet dernier, Marie-Pierre Sylvestre, chercheuse de l’Axe Carrefour de l'innovation et de l'évaluation en santé au CRCHUM et professeure agrégée à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, s’est vue offrir un financement de 200 000 $ sur une période de deux ans par le Fonds Société canadienne du cancer (subvention #706255).

La subvention permettra d’appuyer son projet de recherche intitulé : Un outil pronostique pour l’usage régulier du cannabis chez les jeunes : un premier pas vers la diminution des facteurs de risque associés au cancer.

Résumé du projet :
La consommation de cannabis peut augmenter le risque de cancer en raison de la présence de substances cancérogènes et mutagènes dans la fumée de cannabis et de la co-utilisation avec le tabac. Le développement d'outils valides pour identifier les adolescents à risque de devenir des utilisateurs réguliers de cannabis est donc essentiel pour la prévention des facteurs de risques associés au cancer. Un outil pronostique permettant d'identifier les jeunes à risque de consommation régulière de cannabis fournit aux jeunes, aux professionnels de la santé et autres utilisateurs un outil d'évaluation du risque facile à utiliser.

Ce projet est mené conjointement par des chercheuses au CRCHUM, Jennifer O’Loughlin et Isabelle Doré, et des chercheurs de l’Université Laval et de l’Université de Waterloo.