Axe Cardiométabolique

Responsable de l'axe :
Thierry Alquier, Ph. D.

+ Publications des chercheurs


Les maladies du métabolisme, incluant obésité et diabète, sont des facteurs de risque majeurs pour le développement de plusieurs maladies chroniques dont les pathologies cardiovasculaires, et représentent les principales causes de mortalité et de morbidité des sociétés occidentales. Les volets de recherche de cet axe multidisciplinaire portent sur 4 thèmes complémentaires, (1) physiopathologie de l’hypertension, diabète et obésité, (2) atteintes cardio-rénales et endocrines, (3) neurométabolisme et (4) phénome, génome et métabolome. 
 

Hypertension, diabète et obésité  

  • Étiologie de l’athérosclérose, pré-éclampsie et hypertension, facteurs de risques environnementaux et génétiques, signalisation hormonale et stress oxydatif. 
  • Fonction et plasticité (prolifération et mort cellulaire) des cellules bêta pancréatiques qui sécrètent l’insuline, et voies de signalisation métaboliques dans la physiopathologie du diabète de type 2.  
  • Circuits neuronaux et signaux métaboliques contrôlant la balance énergétique (poids corporel et appétit) et l’homéostasie glucidique ainsi que leur implication dans l’obésité et le diabète de type 2. 
  • Développement et fonction des tissus adipeux, voies de signalisation de l’insuline et physiopathologie de l’obésité et du diabète de type 2.

Atteintes cardio-rénales et endocrines

  • Angiogenèse, cellules souches et remodelage vasculaire et cardiaque dans l’ischémie.
  • Fonction rénale et développement de l’insuffisance rénale (néphropathie) au cours du diabète.   
  • Facteurs de croissance impliqués dans la prolifération des cellules thyroïdiennes et cortico-surrénaliennes et développement de cancers.
  • Fonction hypophysaire et somatotrope dans le vieillissement.  

Neurométabolisme

  • Impact de la nutrition, macronutriments et obésité sur les comportements motivés et troubles de l’humeur. 
  • Signalisation métabolique dans les cellules neurales, neuroinflammation et obésité. 
  • Communication glie-neurone dans le système nerveux central et homéostasie énergétique. 

Phénome, génome et métabolome

  • Modélisation animale (diètes, transgénèse, perte de fonction génétique) et phénotypage comportemental, métabolique et cardiovasculaire.  
  • Identification de cibles thérapeutiques et biomarqueurs génétiques et métaboliques (génomique, transcriptomique, métabolomique) dans le dépistage et traitement des maladies cardiométaboliques.