CHUM - Une soirée virtuelle incontournable sur le cancer de la prostate

Le 10 septembre dernier, le Groupe de soutien du cancer de la prostate et le CHUM invitaient la population à une soirée d’information unique.

Le constructeur procède à des travaux d’aménagement de la future esplanade de la dernière phase. Ces travaux entraînent une modification des heures d’accès aux entrées et sorties des stationnements du CHUM.             

Le Centre d’expertise et de collaboration en troubles concomitants (CECTC) du RUISSS de l’Université de Montréal vous convie à son activité scientifique annuelle sous le thème Les troubles concomitants : une syndémie à dénouer.

Le CHUM, en partenariat avec la Fondation du CHUM, vous invite à la prochaine édition de la Soirée Bravoure en formule virtuelle et infiniment humaine qui se tiendra le 14 octobre prochain.

L’aménagement de la future esplanade du CHUM et des travaux d’entretien de l’escalier mécanique du hall Saint-Denis requièrent la fermeture de l’entrée, à l’angle des rues De La Gauchetière et Saint-Denis, du 13 septembre au 2 octobre inclusivement.       

Le 10 septembre prochain, le CHUM et le Groupe de soutien du cancer de la prostate, en collaboration avec l'Institut du cancer

Le constructeur procède actuellement à des travaux d’aménagement de la future esplanade de la dernière phase. Ces travaux entraînent une modification des heures d’accès aux entrées et sorties des stationnements du 31 août au 25 septembre.

Cécile Tremblay

Les Conférences du CRCHUM effectuent leur grand retour et continueront de façon virtuelle pour la saison automne 2020!

Une nouvelle technologie de capture des signes vitaux des patients hospitalisés implantée au CHUM durant la pandémie de la COVID-19

Le CHUM est heureux d’avoir fait l’acquisition de l’interface Patient Connect, une solution permettant de connecter ses équipements biomédicaux aux dossiers patients informatiques.

Andrée-Anne Grosset

Une équipe du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM) et de Polytechnique Montréal combine l’imagerie par microspectroscopie Raman à des techniques d’apprentissage machine pour mieux détecter des formes agressives du cancer de la prostate. Résultat? Leur diagnostic est précis dans près de 9 cas sur 10.