Contribution de la pathologie de tau à la maladie d'Alzheimer et la paralysie supranucléaire progressive – Conférence Interaxes

- 2 min
Nicole Leclerc

Lors de la Conférence Interaxes du CRCHUM du 10 février, nous recevrons Nicole Leclerc, chercheuse de l’axe Neurosciences du CRCHUM et professeure titulaire au Département de neurosciences à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. La conférence se fera en mode hybride et sera également disponible sur Zoom.

L’expertise de Nicole Leclerc porte sur la pathologie de la protéine tau présente dans plusieurs maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la paralysie supranucléaire progressive.

Notre laboratoire examine la contribution de la pathologie de la protéine tau au processus de neurodégénérescence observé dans la maladie d’Alzheimer et la paralysie supranucléaire progressive (PSP). Nous nous intéressons aux mécanismes impliqués dans la propagation de la pathologie de tau dans le cerveau et aux mécanismes qui conduisent la mort neuronale. En collaboration avec le Dr Antoine Duquette du CHUM, nous avons établi dans le laboratoire un modèle neuronal humain produit à partir de fibroblastes isolés de biopsies de peau de patients atteints la maladie d’Alzheimer ou la paralysie supranucléaire progressive (PSP) afin d’effectuer des études transcriptomique et protéomique qui nous permettront de mettre en évidence les altérations cellulaires qui conduisent à la pathologie de tau. En collaboration avec le laboratoire d'Alex Parker au CRCHUM, nous avons également développé des c. elegans transgéniques de tau comme modèle expérimental pour le repositionnement de médicaments.

Vendredi 10 février 2023 – Midi à 13 h

Amphithéâtre du CRCHUM       
       900, rue Saint-Denis, 5e étage         
       R05.212A et R05.212B

Ou

Inscription sur ZOOM

Conférence présentée en français

Nicole Leclerc est professeur titulaire au Département de neurosciences à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et chercheuse de l’axe Neurosciences au CRCHUM. Elle a obtenu son doctorat à l’Université Laval sous la direction du Dr Richard Hawkes, qui portait sur les mécanismes moléculaires impliqués dans le développement du cervelet. Par la suite, elle a effectué deux stages postdoctoraux à Harvard sous la direction de Karl Herrup and Ken Kosik. Son expertise porte sur la pathologie de la protéine tau présente dans plusieurs maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la paralysie supranucléaire progressive. 

Contribution de la pathologie de tau à la maladie d'Alzheimer et la paralysie supranucléaire progressive – Conférence Interaxes

Contribution

Catégories

Événements CRCHUM