Sarah KIMMINS

B. Sc., M. Sc., Ph. D.

Chercheur régulierImmunopathologie
Sarah KIMMINS

Publications

Le patient qui a besoin d’assistance immédiate ne doit pas communiquer directement avec le chercheur. Il doit plutôt appeler le cabinet du médecin ou prendre d’autres mesures appropriées, comme se rendre au service d’urgence le plus proche.

Poste

Professeure titulaire Département de pathologie et biologie cellulaire, Université de Montréal

Autre affiliation

Professeure associée Département de pharmacologie et de thérapeutique, Faculté de médecine et des sciences de la santé, McGill University

Intérêts de recherche

Mon domaine de recherche est centré sur l'épigénétique, qui est l'étude des changements réversibles et héréditaires dans la fonction des gènes qui excluent la modification de l'ADN. Ces modifications du profil de l'épigénome peuvent être induites par des facteurs environnementaux tels que l'alimentation, l'exposition à des substances toxiques pour l'environnement (par exemple, des produits chimiques persistants dans l'environnement) et des drogues (par exemple, le cannabis et les produits pharmacologiques).  

Les modifications de l'épigénome induites par l'environnement sont associées à des maladies telles que le cancer, l'autisme, la schizophrénie et l'infertilité. Nous étudions les profils épigénétiques en réponse au contexte environnemental à l'échelle du génome en utilisant des technologies à haut débit en combinaison avec l'intelligence artificielle (IA), et en particulier l'apprentissage automatique.  

L'un des principaux objectifs de notre recherche est de déterminer comment la préconception et les expositions tout au long de la vie modifient l'information héréditaire dans l'épigénome des spermatozoïdes et comment cela influe sur le développement de l'embryon et entraîne des maladies chez l'enfant. Nous traduisons nos résultats de recherche fondamentale et clinique pour développer des outils épigénomiques qui offrent une approche de médecine personnalisée pour améliorer le diagnostic et le traitement de l'infertilité chez les hommes. Investir dans la santé humaine avant la naissance donnera à chaque enfant le meilleur départ dans la vie et réduira les coûts sociétaux, car des enfants épanouis construiront une société future durable.

Immunopathologie

L’axe Immunopathologie regroupe un ensemble de chercheurs et de chercheuses qui couvrent un continuum de recherche fondamentale et clinique, articulée autour des processus immuno-inflammatoires impliqués dans la perturbation et la restauration de l’homéostasie.  Ces activités s’ancrent dans d…

En savoir plus
Manipulations de laboratoire