17 mai : Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

- 2 min
17 mai : Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Chaque année, à travers le monde, la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (JICHTB) est célébrée le 17 mai. Pour cette occasion, le CHUM et le CRCHUM réaffirment leur volonté de créer et de maintenir des environnements de soins, d’enseignement, de recherche, de travail sains, inclusifs et bienveillants, et de marquer leur appui à l’ensemble de sa communauté ainsi qu’aux partenaires au sujet de la diversité sexuelle et de genre. 

À l’heure d’un recul important des droits des personnes LGBTQ+ au niveau mondial (référence), le comité Équité – Diversité – Inclusion (EDI) porte diverses initiatives en soutien des communautés LGBTQ+, dont la participation à Fierté Montréal en août prochain.

Le saviez-vous?

C’est en 1977 que le Québec est devenu la première province au Canada à interdire la discrimination basée sur l’orientation sexuelle. En 2016, l’interdiction de discrimination concernant l’identité et l’expression de genre a été ajoutée à la Charte des droits et libertés de la personne. La Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, quant à elle, a vu le jour au Québec en 2003 grâce à la Fondation Émergence

Faire de la sensibilisation sur ces questions fait partie du mandat du comité EDI. Certains préjugés et obstacles persistent au Canada à l’endroit des personnes de la diversité sexuelle et de genre.  En voici quelques exemples :

  • Dans une étude réalisée au Canada, près d’une personne participante sur dix admettait avoir déjà évité de demander un service de santé en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre. Cette proportion grimpe à 30 % parmi les personnes trans (référence).
  • Les Canadien·nes de minorité sexuelle étaient plus susceptibles que les  Canadien·nes hétérosexuels de déclarer que leur santé mentale était mauvaise ou passable (32 % par rapport à 11 %) (référence).
  • 17 % des Canadien·nes sont entièrement d’accord et 43 % sont plutôt d’accord que dévoiler leur orientation sexuelle au travail peut être nuisible à leur carrière (référence). 

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger l’agenda LGBTQPHOBE (référence).Visitez les sections Web du CHUM et du CRCHUM pour en savoir plus sur les actions effectuées en matière d’équité, de diversité et d’inclusion. Nous nous engageons à poursuivre le développement de projets inclusifs et à soutenir d’autres initiatives qui mettent de l’avant tous les êtres humains.
 

Le comité EDI du CHUM

Le comité EDI du CRCHUM


 

17 mai : Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Catégories