Implants mammaires texturés : information pour les patientes du CHUM

Santé Canada a fait part de son intention hier de suspendre par mesure de précaution ses permis pour les implants Allergan® avec macro texture Biocell®. De récentes recherches ont démontré un lien entre les implants mammaires texturés et une forme peu fréquente de cancer : le lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC-AIM). Cliquez ici pour lire l'avis complet.

Facilement détectable, le LAGC-AIM se manifeste par des changements inhabituels au niveau du sein, tels que de la douleur, un gonflement ou une masse. Moins de 30 cas de ce cancer ont été confirmés jusqu’à présent au Canada.

Au CHUM, toutes les patientes qui ont reçu un implant texturé ont été contactées par lettre, de manière préventive, afin de planifier un rendez-vous de surveillance avec leur chirurgien traitant.

Si vous avez reçu cette lettre et n'avez pas encore appelé ou si vous êtes porteuse d’une prothèse mammaire implantée au CHUM et souhaitez avoir davantage d’information, nous vous invitons à communiquer avec nous au 514 890-8374 ou au 1-833-802-5152 (sans frais en Amérique du Nord). Une personne qualifiée vous rappellera dans les plus brefs délais si vous laissez un message sur la boîte vocale.

En cas de diagnostic de lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC-AIM), sachez que celui-ci peut être traité par le retrait de l’implant et de la capsule qui l’entoure. Santé Canada ne recommande actuellement pas le retrait des implants chez les femmes ne présentant pas de signes et symptôme de LAGC-AIM.
Pour plus de renseignements, consultez le site web Québec.ca/implants-mammaires