AVIS : Entraves à la circulation sur la rue Saint-Denis les 2-3 et 4 mars. Merci de prévoir vos déplacements.

Innovation en santé


Qu'est-ce que l’innovation en santé?

En tant que centre hospitalier universitaire, le CHUM est garant de la santé de la population. Il doit répondre aux nouveaux enjeux sociétaux qui la compromettent, tels que l'augmentation des maladies chroniques, le vieillissement de la population, les mutations du travail ou encore les problèmes liés à l’environnement (Programme national de santé publique du Québec, 2015-2025, MSSS).

Aussi, l’écosystème évolue rapidement et les cycles d’innovation sont de plus en plus courts (DJELLAL F., GALLOUJ F., 2007), ce qui demande aux CHU d’évoluer en ce sens.

Innover, c’est chercher au quotidien à améliorer ses actions et ses pratiques pour qu'elles répondent encore mieux aux besoins de la population et des équipes.

L'innovation se définit comme toute amélioration des pratiques, des technologies ou des façons de faire ayant pour but de créer de la valeur et in fine améliorer la santé et le mieux-être des populations et des intervenants, le tout intégré dans les pratiques de façon durable et généralisée.

La création de valeur se traduit par :

  • une amélioration de l’expérience patient et des résultats des soins et services (ex. gain de qualité, d’accessibilité, de sécurité des soins, d'équité, de coordination et d’efficacité);
  • une amélioration de la santé des populations (ex. : réinsertion professionnelle, promotion de la santé, développement soutenable);
  • une amélioration de l’expérience et du mieux-être du personnel et des équipes;
  • une réduction des coûts de la santé et une optimisation des ressources;
  • le tout catalysé par un système ouvert, innovant, apprenant et enseignant.

Elle contribue également à la richesse économique et sociale, par la collaboration intersectorielle.

Bodenheimer, T & Sinsky C, 2014; Brunet, Malas et aI 2019; CHUM, 2021; Feeley, 2017; Sikka, Morath & Leape, 2015

 

Une innovation peut être de continuité ou de rupture. Elle peut être dans différents secteurs d’activités, dans les soins et services, en enseignement, en recherche, en IA, en numérique, en gestion, en partenariat patient et citoyen, en logistique, ou encore dans les arts. Elle peut aussi être technologique, sociale et humaine, organisationnelle ou de pratique.

Le cycle de l’innovation

Le cycle de l'innovation est un processus qui vise à inspirer, catalyser et transformer par l'innovation et l'IA en santé, au bénéfice des populations.

Ce processus permet de :

  • Accélérer les projets d’innovation et d’IA de l’idéation à la valorisation, en offrant une démarche structurée aux porteurs de projets;
  • S’assurer que la créativité du terrain soit captée, encouragée et accélérée jusqu’aux prochaines étapes du cycle de l’innovation, ce toujours dans le but de développer des solutions répondant aux besoins réels;
  • Identifier les barrières à l’avancement et les lever en approche interdisciplinaire et intersectorielle;
  • Faciliter le processus de gestion de la créativité, des connaissances et de l’innovation.

Pourquoi innover ?

De nouvelles pratiques voient le jour régulièrement et un CHU doit pouvoir s’y adapter. Il doit aussi générer, mobiliser et maintenir ses connaissances scientifiques et intégrer des technologiques probantes. De même, l’écosystème de la santé évolue très rapidement, la recherche et les investissements y sont conséquents (Frost & Sullivan, 2019). Le CHU est soumis à un environnement externe changeant et des nouveaux enjeux de taille tels que le réchauffement climatique, le vieillissement de la population ou la santé environnementale (OMS, Terra Nova nov. 2018) et il se doit donc d’évoluer en même temps que son écosystème rendant l’innovation indispensable.

C’est pourquoi au CHUM notre approche et nos stratégies sont structurées, agiles, proactives et transcendent notre organisation en interpellant l’ensemble de notre écosystème, qui inclut les universités, les organisations à but non lucratif, les réseaux nationaux et internationaux de connaissances et le secteur privé.