Lal, Shalini

Chercheur régulier

Centre de recherche du CHUM

shalini.lal@umontreal.ca
514 890-8000, poste 31676

Le patient qui a besoin d’assistance immédiate ne doit pas communiquer directement avec le chercheur. Il doit plutôt appeler le cabinet du médecin ou prendre d’autres mesures appropriées, comme se rendre au service d’urgence le plus proche.

Professeure adjointe
École de Réadaptation, Faculté de Médecine, Université de Montréal

Autres affiliations

Chercheuse associée
Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas

Mots-clés

Services en santé mentale des jeunes, cyber santé mentale; applications des connaissances; recherche qualitative, participative et méthodes mixtes; rétablissement, bien-être, résilience.

Intérêts de recherche

Améliorer l'accès aux services en santé mentale et leur qualité pour les jeunes :

  • Élaborer, mettre en œuvre et évaluer des modèles de prestation de services novateurs permettant d'améliorer l'accès aux soins de santé mentale pour les jeunes et leur famille.
  • Tirer profit des technologies de l'information et de la communication pour appuyer et accroître la prestation de services de santé mentale aux jeunes et à leur famille.
  • Appliquer les connaissances en science et en pratique.
  • Transformer les politiques en matière de santé mentale et les prestations de services de santé mentale.
  • Comprendre l'impact de l'utilisation des services sur la résilience, le rétablissement et  l'engagement chez les jeunes selon la perspective du patient et de la famille.
  • Évaluer les programmes, mobiliser les parties intéressées, mener des recherches participatives faisant appel aux méthodes mixtes, qualitative, quantitative, et aux arts et technologies.

Le programme de recherche de Shalini Lal est axé sur la santé mentale des jeunes, les services et la technologie. Il est étayé par un prestigieux prix décerné aux nouveaux chercheurs par les Instituts de recherche en santé du Canada. Précédemment, elle s'est concentrée sur l'impact des services sur la résilience des jeunes, leur rétablissement leur engagement vis-à-vis de ces services selon la perspective des patients et des familles. Elle s'intéresse aux recherches visant à améliorer la prestation des services, au moyen des nouvelles technologies, des pairs et des approches artistiques. Les méthodes mixtes, qualitatives et participatives sont mobilisées dans ses travaux. Elle figure parmi les chercheurs principaux du projet ACCESS Esprits ouverts, un réseau national qui vise à implanter et à évaluer la transformation de services en santé mentale pour les jeunes à travers le Canada. Elle est également chercheuse principale de PRISM-ACCESS Esprits ouverts (Parcours d'autoréférence Rapide, via Internet, aux services en Santé Mentale jeunesse) financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et par la Fondation Graham Boeckh. Elle est impliquée dans de nombreux projets de recherche en collaboration avec des équipes du Canada, de l'Inde et de l'Australie. 

Publications

Publications indexées sur ResearchGate