Santos, Manuela

Chercheur régulier

Centre de recherche du CHUM

Axe de recherche

manuela.santos@umontreal.ca
514 890-8000, poste 28928
 

Le patient qui a besoin d’assistance immédiate ne doit pas communiquer directement avec le chercheur. Il doit plutôt appeler le cabinet du médecin ou prendre d’autres mesures appropriées, comme se rendre au service d’urgence le plus proche.

Professeure titulaire
Département médecine, Université de Montréal

Professeure accréditée
Département de microbiologie et immunologie, Université de Montréal

Autres affiliations

Chercheuse
Institut du cancer de Montréal (ICM)

Membre associée
Microbiome and Disease Tolerance Centre (MDTC)

Mots-clés

Microbiote, cancer colorectal, inflammation, maladies inflammatoires de l'intestin (MII), métabolisme du fer, récepteurs TLR (toll-like receptor), complexe d'histocompatibilité majeur de classe I (MHC class I), hémochromatose héréditaire (HFE), hepcidine, hémojuvéline.

Intérêts de recherche

Cancer du côlon et thérapies anticancéreuses: interaction entre les micro-éléments, le microbiote et l'hôte à l'interface de la muqueuse.

Il apparaît de plus en plus clairement que la dysbiose du microbiote intestinal est associée à l'inflammation et à la cancérogenèse du côlon. Notre laboratoire a pour objectif d'améliorer la compréhension de cette association par la découverte de ses mécanismes fondamentaux, l'identification des biomarqueurs qui lui sont liés et la mise au point par le biais de tests de nouvelles façons d'éviter la dysbiose et/ou de restaurer l'homéostasie métabolique intestinale.

Parmi nos pistes de recherche : 

  1. comprendre comment la compétition pour l'assimilation des micro-éléments affecte la composition du microbiome intestinal et peut provoquer l'inflammation et la cancérogenèse;
  2. identifier des biomarqueurs et des régulateurs du microbiote afin de l'influencer et de rétablir sa santé après un traitement anticancéreux;
  3. identifier les mécanismes fondamentaux par lesquels l'hôte contrôle l'écologie microbienne de l'intestin;
  4. examiner comment les pathogènes et les pathobiotes modifient le microbiote d'une façon qui aboutit à la cancérogenèse;
  5. évaluer le rôle protecteur des probiotiques.

Publications

Publications indexées sur PubMed