Télésanté : le patient au cœur d’une révolution

La télésanté serait aussi vieille que l’invention du téléphone et pourtant, ça n’a jamais été un sujet aussi actuel. Le mini-symposium qui s’est tenu le 14 novembre 2018 en est la preuve. La pratique est de mieux en mieux encadrée à l’échelle de la province : les centres de coordination de la télésanté (CCT), au nombre de 4, soutiennent son utilisation dans tous les établissements du territoire desservi. Les CCT offrent différents services par le biais de répondants identifiés dans chaque établissement.

Un virage au cœur des stratégies numériques publiques

Ce virage numérique, c’est l’ensemble de l’administration publique qui le prend avec, au centre, le citoyen. C’est en toute logique que le patient se trouve au cœur des projets de santé numérique : la télésanté s’adapte et répond aux besoins du patient et devient même, au sein des établissements de santé, un levier pour innover et apporter de nouvelles idées, méthodes et technologies.

Une méthode éprouvée, des gains pour tous

Gain de temps, efficacité accrue, économies pour l’organisation et pour le patient qui n’a plus à se déplacer, diminution du stress : les avantages sont nombreux. On a aussi constaté que des patients suivis à distance avaient plus de facilité à conserver certaines habitudes pour contrôler leur maladie : c’est le cas d’un projet pilote pour des patients atteints de diabète chronique et gestationnel.

À la clinique de la douleur, qui dessert 47 % du territoire de la province, on évite aux patients les risques de souffrance liés au déplacement.

Au Centre d’expertise pour les victimes d’une amputation traumatique ou nécessitant une revascularisation microchirurgicale urgente (CEVARMU), les spécialistes du CHUM offrent du soutien et de l’accompagnement auprès de professionnels en région pour la réadaptation de cas complexes. On augmente ainsi les taux de succès de réimplantation de membres amputés.

Des technologies en développement

Un assistant personnel à la maison qui vous dit quoi faire lorsque vous êtes en hypoglycémie? C’est une des fonctions du logiciel développé par Orion pour vous permettre de contrôler votre diabète.

Un portail permettant de rejoindre un professionnel de la santé en visioconférence et d'échanger des messages et documents de manière sécuritaire? Plusieurs compagnies offrent ces services, comme Akinox et Reacts.

De nombreux acteurs sont présents sur un marché en demande dans une ère où la protection des données personnelles est une préoccupation pour de nombreux citoyens.

De la transformation du réseau à la révolution du patient

« La télésanté se transforme, et va transformer le système », a déclaré au cours du symposium Dr Fabrice Brunet, président directeur général du CHUM. On assiste, en effet, à une mini-révolution, car si la technologie est un des éléments-clés pour que la télésanté devienne une avenue de soins adoptée par tous, l’élément le plus innovant se trouve au cœur du patient : une révolution qui lui permet de devenir l’acteur de ses propres soins.

En savoir plus :