LOCOMOTIVE : un parcours vers le rétablissement pour les victimes d’AVC


Montréal, le 22 novembre 2019 ─ Le couloir d’hôpital devient une piste d’entraînement pour les patients de l’unité d’AVC du CHUM, grâce au nouveau parcours LOCOMOTIVE qui présente des informations et des exercices pour faire bouger le corps, travailler l’esprit et favoriser le contact humain à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Constitué d’affiches, incluant des caricatures signées par Jean-Pierre Coallier, LOCOMOTIVE favorise le rétablissement du cerveau, un pas à la fois.

Voir la galerie photos de la conférence de presse

Présenté en marge de l’événement Innove-Action, une initiative unique au Québec qui met en lumière les innovations humaines et l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer les soins de santé et répondre aux besoins de la population, le parcours LOCOMOTIVE a été conçu à l’intention des patients hospitalisés : « Des études ont démontré que 75 % des patients ayant fait un AVC sont inactifs pendant la journée à l’hôpital. Pourtant, l’exercice, la communication et la stimulation des sens sont des composantes essentielles à la récupération de facultés telles que la parole ou la marche », a indiqué Dre Céline Odier, neurologue vasculaire, et co-responsables du projet avec ses collègues Judlène Joltéus, infirmière clinicienne, Marie-Andrée Desjardins, physiothérapeute et Line Beaudet, chercheuse clinicienne. « Avec LOCOMOTIVE, le but est d’encourager les patients à bouger le plus possible. Nous voulons leur donner le goût et les moyens de s’impliquer dans leur réadaptation. Il s’agit également d’une occasion de parler de l’AVC, des séquelles, des défis, des moyens pour réduire le risque de récidive et de soutenir les proches. Le parcours poursuit et complète l’enseignement effectué par l’équipe interdisciplinaire auprès du patient. »

De l’innovation à la Distinction

Pour le Dr Fabrice Brunet, président-directeur général du CHUM, le parcours LOCOMOTIVE est un exemple concret de l’inventivité dont sont capables les acteurs du réseau de la santé : « En tant que centre hospitalier universitaire, nous repensons continuellement nos façons de faire les soins, l’enseignement, la recherche, la gestion et les innovations, pour toujours mieux répondre aux besoins des patients. Et le travail accompli par l’équipe de santé neurovasculaire est à ce titre exemplaire. Il a permis au CHUM, à travers des projets innovants tels que LOCOMOTIVE et le Centre de référence des anomalies neurovasculaires rares, d’être le tout premier établissement au Québec à obtenir la Distinction AVC d’Agrément Canada pour la prise en charge des cas d’AVC en phase aiguë. Une reconnaissance dont nous pouvons être fiers et qui témoigne de notre engagement pour améliorer la santé de nos patients et de la population ! »

Pour la Dre Nicole Daneault, directrice du programme de santé neurovasculaire du CHUM, et responsable de la démarche Distinction AVC : « cette reconnaissance est à la fois l’aboutissement d’un travail de longue haleine, réalisé collectivement, en interdisciplinarité, mais aussi la promesse que nous continuerons à travailler pour faire encore mieux demain, pour, et avec, nos patients. »

 Montez à bord. Devenez chef de train !

 Le parcours LOCOMOTIVE s’inspire du concept suisse de piste VITA introduit par la Dre Céline Odier, un parcours d’entraînement sportif en forêt. Il offre 3 types de stations distinctes permettant d’outiller le patient et ses proches face à la maladie : 

1)     Des exercices (progression assis-debout, troubles du langage)

2)     De l’information (symptômes et traitements de l’AVC)

3)     De l’autoformation (assiette équilibrée, gestion de la fatigue, communication, etc.)

Actuellement composé de 13 affiches et 18 caricatures réalisées par le patient partenaire Jean-Pierre Coallier, LOCOMOTIVE est facilement identifiable grâce à des pastilles de couleur apposées sur le sol. Il peut être parcouru dans n’importe quel sens et suivant n’importe quel ordre. Il est accessible à tous les patients, incluant ceux souffrant de troubles du langage ou se déplaçant en fauteuil roulant, qu’ils soient autonomes ou non. 

CHUM-locomotive-un-parcours-vers-le-retablissement-1340x894-01.jpg

Un premier pas vers le réseau

La première phase du projet LOCOMOTIVE lancée à l’automne 2019 a été réalisée avec la collaboration de Jean-Pierre Coallier, caricaturiste et patient du CHUM ayant lui-même subi un AVC en 2009, de Cœur + AVC, de 7 patients partenaires, ainsi que de nombreux intervenants du CHUM. Des phases de développement devraient permettre de porter le nombre total d’affiches à 18 d’ici l’été 2020 

 Une démarche scientifique soutient la totalité du projet, au sein duquel les résultats qualitatifs et quantitatifs du parcours LOCOMOTIVE seront évalués. Des outils de rétroaction sont également en place pour recueillir les commentaires des patients, de leurs proches et du personnel, afin d’améliorer le parcours de façon continue. Une fois validé, le concept pourra être reproduit au sein d’autres unités et partagé avec les établissements du réseau de la santé et la communauté. À travers l’innovation et la recherche, le CHUM contribue à améliorer la qualité et la sécurité des soins offerts aux patients du Québec et à leurs proches.

 Avec le Centre de référence des anomalies neurovasculaires rares du CHUM, le parcours LOCOMOTIVE est l’un des projets qui a été présenté dans le cadre du programme Distinction AVC d’Agrément Canada. Il a aussi fait l’objet de diverses communications nationales et internationales au Québec, au Canada et en France.

Pour consulter le site web de LOCOMOTIVE

Pour lire le rapport de visite Distinction AVC d'Agrément Canada : PDF