L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE AU PROFIT DE LA NUTRITION


Mars est le mois de la nutrition! À cette occasion, découvrez l'un des projets de l'équipe des nutritionnistes du CHUM.

Si vous deviez compléter un journal alimentaire de trois jours en précisant la composition de vos recettes et fournir en plus les étiquettes des valeurs nutritives des aliments que vous avez mangés, cela vous apparaîtrait sûrement fastidieux.

C'est un travail long et laborieux que les patients suivis en clinique des maladies métaboliques héréditaires du CHUM doivent accomplir au minimum deux fois par année.

Une équipe multidisciplinaire

C'est clinique, située au 7e étage du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM), est composée d'une équipe multidisciplinaire : médecin généticien, infirmière clinicienne et nutritionnistes. Ensemble, ils traitent des maladies génétiques orphelines du métabolisme des protéines, des glucides, des lipides et de l'énergie. La prise en charge nutritionnelle de ces maladies demeure la pierre angulaire du traitement et le lien de confiance entre la nutritionniste et son patient est essentiel pour l'observance du plan de traitement.

Une application pour compléter un journal alimentaire

En 2019, l'équipe de nutritionnistes dédiées à la clinique des maladies métaboliques procèdera à l'évaluation d'une application mobile de journal alimentaire auprès de leur clientèle. Cette application utilise l'intelligence artificielle pour reconnaitre les aliments sur les photos de repas des patients et les assiste avec des aides visuelles pour compléter leur journal. Un beau coup de pouce techno pour nos jeunes patients devant vivre avec des maladies génétiques chroniques!

Ce projet sera possible grâce à la collaboration entre les nutritionnistes du CHUM, l'équipe de « Keenoa » (concepteurs de l'application mobile) ainsi que l'AQMMR (Association Québécoise des maladies métaboliques héréditaires du Réseau). Cette collaboration permettra d'adapter l'application mobile déjà disponible en ligne pour les nutritionnistes en clinique privée aux besoins spécialisés des maladies métaboliques.

Ce projet s'intègre parfaitement dans un contexte d'amélioration continue de soins centré sur nos patients!

À lire également :