blessures de la vie courante : connaître les risques d’infection!

Blessures de la vie courante : connaître les risques d’infection!

Une simple lésion, si elle est mal soignée, peut entrainer des complications comme les infections bactériologiques. Parmi les blessures suivantes, savez-vous quelle blessure présente le plus haut risque d’infection? La Dre Josée Rainville, médecin d’urgence au CHUM, nous éclaire.

Lésion à la tête

Lésion à la tête

« Bien qu’impressionnante en raison de son saignement important, le risque d’infection est faible en raison de l’absence de tissus mous, de tendons et d’articulations. Lavez la plaie, arrêtez le saignement. Si la plaie est importante, rendez-vous à l’urgence proche de chez vous, car des points de suture seront sans doute nécessaires », explique la Dre Rainville.

Une lésion à la tête saigne généralement beaucoup, car les tissus du cuir chevelu sont très vascularisés. Le débit sanguin élevé permet d’évacuer rapidement les bactéries à l’extérieur de la lésion.

Lésion au bras ou à la jambe

Lésion au bras ou à la jambe

Pour toute lésion aux membres, il faut rapidement suivre les trois étapes suivantes : laver la plaie avec de l’eau et du savon, arrêter le saignement et appliquer de l’onguent. Ces actions limiteront les risques d’infections. Pour les petites plaies, pensez au truc de docteur!

« Le risque d’infection est moyen; cela dépend de la façon dont la plaie a été désinfectée. Il faudra consulter si la plaie nécessite des points de suture ou si elle s’infecte. Si vous êtes diabétique, portez une attention particulière à l’évolution de votre plaie et consultez rapidement votre médecin si vous soupçonnez un risque d’infection », ajoute-t-elle.

Morsure de chat

Morsure de chat

Les dents pointues des chats permettent de loger la bactérie que l’on retrouve dans leur salive plus profondément, près des nerfs, tendons et articulations. Il est donc extrêmement important de laisser saigner un temps la blessure pour éliminer le plus possible les bactéries, avant de laver la plaise, d’arrêter le saignement et d’appliquer un onguent topique antibiotique.

« Les morsures de chat profondes comportent un risque d’infection élevé. Il faut toujours consulter un  médecin lors d’une morsure de chat, car, dans la majorité des cas, une antibioprophylaxie sera prescrite afin de prévenir une infection. »

Comment soigner une plaie? Quoi mettre dans la trousse de secours? Lisez notre article >>> Blessures de la vie courante : adoptez les bons réflexes!


>>> Cet article est issu du CHUMAGAZINE Printemps-Été 2018 (Volume 9 - Numéro 2)