Avis aux patients du CHUM utilisant des appareils respiratoires CPAP et BPAP Philips – Rappel volontaire du fabricant


Nous tenons à informer tous les patients du CHUM suivis à la Clinique du sommeil ou en pneumologie que la compagnie Philips Respironics a annoncé le rappel volontaire d'un certain nombre d'appareils de pression positive continue (CPAP en anglais), Bi-niveau (BIPAP) et de ventilateurs en raison d'un risque potentiel pour la santé lié à la mousse d’insonorisation des appareils.

Philips Respironics déclare procéder à un rappel volontaire "par excès de prudence". Au moment de la création de cette fiche d'information, aucun effet nocif grave, aucune hospitalisation ni aucun décès n'ont été signalés.

Voici les appareils touchés par ce rappel :

  • Dreamstation
  • Dreamstation Go
  • System One
  • Trilogy (certains modèles)
  • BiPAP série A

IMPORTANT : Ce rappel ne touche pas les patients utilisant un appareil RESMED et Fisher-Paykel.

Pour consulter la liste à jour et complète, cliquez ici (en anglais uniquement)

IMPORTANT : Quoique Philips recommande de cesser immédiatement l’utilisation des appareils mentionnés, nous croyons, sur la base de l’information reçue, que pour plusieurs patients il y a plus d’avantages à continuer d’utiliser leur appareil. En d’autres mots, selon les circonstances, il pourrait y avoir plus de risque pour votre santé à cesser le traitement qu’à le poursuivre avec l’appareil visé par le rappel.

Je suis un patient du CHUM, dois-je cesser d’utiliser mon appareil? Afin de vous soutenir en attendant que vous puissiez être réévalué sur une base individuelle, nous vous demandons de remplir l’outil d’aide à la décision. Ce rappel touchant des dizaines de milliers de patients uniquement à Montréal, cette action nous permettra de vous recontacter le plus rapidement possible.

Je suis un patient du CHUM, j’ai consulté l’outil d’aide à la décision, mais j’ai quelques questions sur ce rappel. Nous vous invitons à communiquer avec nous :

  • Par courriel : sommeil.chum@ssss.gouv.qc.ca
    En indiquant votre :
    • Nom
    • Prénom
    • No de dossier CHUM
    • RAMQ
    • Tél. cellulaire
  • Par téléphone : 514 890-8000 ext. 15637

Si vous n'êtes pas suivi au CHUM et utilisé l’un de ses appareils, nous vous invitons à téléphoner à votre médecin ou à appeler directement le magasin où vous avez acheté votre appareil.

Pour obtenir la réparation ou le remplacement de votre appareil, vous devez en faire la demande sur le site de Phillips. Avant, vérifiez auprès de votre fournisseur d’équipement, car il l’a peut-être fait pour vous.

Pour faire une demande de remplacement de votre appareil: www.philipssrcupdate.expertinquiry.com/?ulang=fr

En 2020, Philips Respironics a reçu des plaintes pour environ 3 appareils sur 10 000 (0,03 %) concernant la mousse d'insonorisation qui peut :
1) Se décomposer en poussière qui elle peut être avalée ou respirée
2) produire des vapeurs chimiques (gaz)

Quels sont les indicateurs à surveiller :
Arrêtez d’utiliser votre appareil et contactez-nous :
- Si vous remarquez des particules de mousse dans l'humidificateur, le tube ou le masque
ou
- Si vous présentez des maux de tête, une irritation de la peau ou des yeux, une irritation du passage respiratoire, une toux, une pression thoracique ou une infection des sinus.

Le risque de décomposition de la mousse semble augmenter avec l'utilisation de produits de nettoyage à l'ozone et/ou à l'exposition à une chaleur et une humidité élevées dans la maison (pas dans l'appareil lui-même).

Dois-je arrêter ou continuer à utiliser mon appareil Philips? Aide à la décision :
À votre connaissance, présentez-vous une des caractéristiques suivantes:

  • Utilisation d’un appareil BIPAP AVAPS/ASV/ST ou avec O2 pour un problème d’insuffisance respiratoire
  • Index d’apnée et d’hypopnée (IAH) supérieur à 30/h
  • Maladie pulmonaire ou cardiaque sévère (MPOC, hypertension pulmonaire, MCAS, insuffisance cardiaque, arythmie)
  • Accident vasculaire cérébral (AVC)
  • Hypertension artérielle non contrôlée
  • Problèmes respiratoires liés à une maladie neuromusculaire (dystrophie musculaire, maladie de Steinert, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique)
  • Occupez-vous un poste critique pour la sécurité ? (Pilote, conducteur professionnel et opérateur d’équipements lourds)
  • Aviez-vous de la somnolence sévère ou somnolence au volant avant d’utiliser votre appareil pour le traitement de l’apnée du sommeil ?
  • L’arrêt du traitement CPAP ou BIPAP entraînerait-il une détérioration majeure de la qualité de vie ou une diminution majeure du fonctionnement relié aux activités quotidiennes ?

Si vous avez répondu OUI à une des situations mentionnées, nous vous recommandons, si possible, d’utiliser un autre appareil non concerné par le rappel Philips ou de continuer à utiliser votre appareil Philips, jusqu’à ce qu’il soit remplacé ou réparé et de suivre les consignes suivantes :

☑ Ne pas utiliser les méthodes de nettoyage non approuvées, telles que l’ozone et s’en tenir aux recommandations d’entretien du fabricant.

☑ Arrêter d’utiliser votre appareil et nous contacter si vous remarquez des particules de mousse dans l'humidificateur, le tube ou le masque, ou si vous présentez des maux de tête, une irritation de la peau ou des yeux, une irritation du passage respiratoire, une toux, une pression thoracique ou une infection des sinus.

Sur la base de l’information reçue, dans les situations décrites, il y a plus d’avantages à continuer d’utiliser l’appareil.

Pour prendre rendez-vous avec votre médecin afin de discuter des alternatives de traitement ou toute autre question, contactez-nous : Par courriel : sommeil.chum@ssss.gouv.qc.ca en indiquant votre nom, prénom, no de dossier CHUM, RAMQ et tél. cellulaire

 

Par téléphone : 514 890-8000 ext. 15637

 

Si vous avez répondu NON aux situations mentionnées, nous vous recommandons de cesser l’utilisation de l’appareil PPC concerné par le rappel Philips Respironics et de suivre les consignes suivantes:

  • a. Si possible utiliser un autre appareil non concerné par le rappel
    b. Pendant l’absence de traitement de l’apnée du sommeil :
    • ☑ Éviter de prendre de l’alcool et des relaxants musculaires au moment du coucher.
      ☑ Surélevez la tête pendant le sommeil
      ☑ Éviter la position dorsale pendant le sommeil
      ☑ Évitez le plus possible de conduire plus de 30 minutes sans faire de pause
      ☑ Aviser votre médecin si vous notez une détérioration de vos symptômes ou de votre santé.
    c. En considérant les risques, vous pourriez aussi décider de poursuivre l’utilisation de votre appareil. Si vous continuez à utiliser votre appareil visé par le rappel nous vous suggérons de suivre les consignes suivantes :
    • ☑ Ne pas utiliser les méthodes de nettoyage non approuvées, telles que l’ozone, et s’en tenir aux recommandations d’entretien du fabricant.
      ☑ Arrêter d’utiliser votre appareil et nous contacter si vous remarquez des particules de mousse dans l'humidificateur, le tube ou le masque, ou si vous présentez des maux de tête, une irritation de la peau ou des yeux, une irritation du passage respiratoire, une toux, une pression thoracique ou une infection des sinus.

    Pour prendre rendez-vous avec votre médecin afin de discuter des alternatives de traitement ou toute autre question, contactez-nous :
    Par courriel : sommeil.chum@ssss.gouv.qc.ca en indiquant votre nom, prénom, no de dossier CHUM, RAMQ et tél. cellulaire