Jérémie Prévost remporte le prix Uta von Schwedler


Étudiant au doctorat dans le laboratoire d’Andrés Finzi, Jérémie Prévost est le lauréat 2020 du prix Uta von Schwedler, une récompense convoitée dans le monde de la rétrovirologie. Par la même occasion, il devient le premier Canadien à être couronné.

Créé en 2012 en l’honneur de la renommée virologue Uta von Schwedler, décédée en 2011, ce prix est décerné chaque année à un étudiant dont les travaux de thèse en rétrovirologie se démarquent de ceux de ses pairs.

Dans le cadre de son doctorat, Jérémie Prévost s’intéresse à la réponse immunitaire par les anticorps contre l’une des souches du virus responsable du SIDA, le VIH-1.

On le sait : la protéine Env, située à la surface du virus, lui permet d’entrer dans une cellule saine et de l’infecter. Une fois cette étape complétée, la cellule « piratée » présente à sa surface la même protéine Env, une signature virale que les anticorps reconnaissent. Pour éviter de se faire repérer et, ultimement, détruire, le virus camoufle cette protéine et en modifie la forme.

Les travaux de recherche de Jérémie Prévost ont permis de montrer que la protéine Env peut adopter différentes formes, ce qui peut affecter l’efficacité de la réponse immunitaire et, ultimement, celle des vaccins en cours de développement à travers le monde.

« C’est vraiment un honneur de recevoir ce prix international très prestigieux et ultra-compétitif. Cela démontre la qualité de la recherche sur le VIH faite au Canada, et surtout au Québec. Cela montre qu’on peut rivaliser avec de grands laboratoires aux États-Unis et en Europe. Sans le soutien exceptionnel de mon directeur de recherche, Andrés Finzi, tout ça n’aurait jamais été possible. Il m’a aidé à développer mes qualités scientifiques et à forger mon esprit investigateur », dit Jérémie Prévost.

Assortie d’une bourse de 1250 US $, la remise du prix aura lieu le 18 mai lors du Cold Spring Harbor Meeting on Retroviruses. Exceptionnellement, compte tenu des circonstances actuelles, le congrès se déroulera de façon virtuelle cette année.