Institut de la santé des femmes et des hommes : Gabriel Bastien nommé Stagiaire responsable au CRCHUM


Le réseau de stagiaires de l’Institut de la santé des femmes et des hommes, l’un des Instituts de recherche en Santé du Canada, a nommé Gabriel Bastien comme l’un de ses représentants au sein du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM). C’est une première dans l’histoire du Centre.

Étudiant au doctorat en sciences biomédicales dans le laboratoire du Dr Didier Jutras-Aswad, Gabriel Bastien étudie actuellement la prise en charge de la dépression chez les consommateurs d’opioïdes.

Au sein du Réseau de stagiaires, regroupement d’étudiants du premier cycle au postdoctorat répartis dans des établissements d’enseignement de tout le pays, il favorisera les contacts entre les nouveaux et les futurs chercheurs canadiens qui s’intéressent à l’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre (ACSG) dans la recherche en santé.

« Je suis extrêmement content de faire partie de cette initiative. Les analyses sur le sexe et le genre ont le potentiel d’améliorer la santé de tous, particulièrement les femmes et les personnes LGBTQ+, qui ont largement été exclues de la recherche pendant des années. Il est plus que temps de promouvoir l’équité en santé, et je suis honoré de pouvoir y contribuer par l’entremise de ce poste au sein de l’Institut pour la santé des femmes et des hommes », dit Gabriel Bastien.

S’il existe de nombreuses similitudes entre les hommes, les femmes, les filles, les garçons et les personnes de divers genres, il n’en reste pas moins que les différences, soulignées par un nombre croissant d’études, sont à prendre en compte lorsqu’il est question de santé et de bien-être.

Par exemple, le genre et le sexe influent sur le risque de développer certaines maladies, sur les symptômes et la gravité des maladies ou encore la fréquentation des établissements de soins de santé.

« Promouvoir avec détermination les principes de diversité, d’équité et d’inclusion dans notre communauté de recherche est un engagement de chaque instant. C’est d’ailleurs une priorité pour notre centre de recherche d’adopter des pratiques exemplaires en la matière pour un CRCHUM encore plus juste et équitable », dit Vincent Poitout, directeur scientifique du CRCHUM et directeur de la recherche au CHUM.
 

Pour en apprendre plus sur l’ACSG, des modules interactifs de formation en ligne sont accessibles sur le site des Instituts de recherche en Santé du Canada.

Vous étudiez au CRCHUM? Vous avez des questions sur l’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre (ACSG)?
Contactez Gabriel Bastien : gabriel.bastien@umontreal.ca