Nicolas CHOMONT

Nicolas CHOMONT

Publications

Le patient qui a besoin d’assistance immédiate ne doit pas communiquer directement avec le chercheur. Il doit plutôt appeler le cabinet du médecin ou prendre d’autres mesures appropriées, comme se rendre au service d’urgence le plus proche.

Poste

Professeur et chercheur adjoint Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Autre affiliation

membre Co-investigateur, Consortium canadien de recherche sur la guérison du VIH, (CanCURE)

Intérêts de recherche

Bien que les thérapies antirétrovirales permettent de contrôler la réplication du VIH, elles n'éliminent pas le virus : le VIH persiste dans des réservoirs anatomiques et cellulaires qui sont insensibles aux traitements actuels. Ainsi, ces réservoirs viraux constituent l'obstacle majeur à l'éradication du VIH.

Notre travail consiste à caractériser les tissus et les cellules dans lesquels le VIH persiste pendant les thérapies antirétrovirales afin de les cibler spécifiquement, et d'éventuellement éradiquer le virus.

Immunopathologie

L’axe Immunopathologie regroupe un ensemble de chercheurs et de chercheuses qui couvrent un continuum de recherche fondamentale et clinique, articulée autour des processus immuno-inflammatoires impliqués dans la perturbation et la restauration de l’homéostasie.   Ces activités s’ancrent dans …

En savoir plus