Les soins de santé virtuels à l’honneur dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients


Du 26 au 30 octobre 2020 se déroule la Semaine nationale de la sécurité des patients.

L’Institut canadien sur la sécurité des patients (ICSP), initiateur de cette campagne annuelle, vise à promouvoir les meilleures pratiques en sécurité des patients.

La sécurité des soins passe également par le bien-être des patients afin qu’ils restent en contact avec leurs proches. Le programme CHUM connecté a mis à la disposition de ces derniers des moyens technologiques afin de vaincre le silence et l’isolement. La sécurité des soins, c’est aussi de mettre en place des comités, entre autres, un comité de prévention des chutes. Celui-ci s’est assuré d’instaurer de bonnes pratiques en ce qui concerne la prévention des chutes des patients. Par différentes actions (protocoles d’évaluation des professionnels au dossier, rappels en formation, identification personnalisée pour les patients à risque, etc.), le comité améliore les méthodes d’évaluation en amont et durant l’hospitalisation, pour minimiser le risque de chutes des patients.

Cette année, un nouveau thème, lié à la campagne Vaincre le silence, est proposé par l’ICSP. Il s’articule autour du fait que les soins de santé virtuels sont un nouveau concept pour la plupart d’entre nous.

Télésanté – santé connecté au CHUM

La télésanté – santé connecté est un service de suivi auprès des patients, disponible au CHUM depuis 2018. Durant la première vague de COVID-19, la majorité des suivis se sont faits de cette façon. C’est dire que la télésanté est devenue l’outil de choix tant par nos professionnels de la santé que par les patients, spécialement en temps de pandémie.

Mythes sur la télésanté

1. La téléconsultation par vidéo n’est pas sécuritaire. Les pirates informatiques auront accès à mes données personnelles.

Faux. Il est primordial que les rencontres de suivi soient faites en toute sécurité. Nous nous sommes outillés de logiciels permettant d’assurer la sécurité des rencontres et du partage de données : vos consultations virtuelles sont sécuritaires!

2. Je suis suivi par plusieurs professionnels, c’est trop compliqué!

Faux. Avec les soins de santé virtuels que nous appelons la santé connectée, c'est toute l’expertise du CHUM qui se déplace à votre domicile. Près de 80 % de nos spécialités ont intégré ce service dans leur pratique. N’hésitez pas à le demander auprès de votre professionnel.

3. Je ne pourrai pas poser toutes mes questions.

Faux. Grâce à la vidéo, les suivis en télésanté permettent un contact humain comme si vous étiez en consultation face à face. Vous aurez donc tout le temps de poser vos questions et même lui présenter votre conjointe ou conjoint. La durée de la consultation est la même et vous pouvez poser toutes vos questions. Au besoin, le professionnel vous demandera de faire certains gestes ou de prendre certaines positions devant la caméra.

Pour plus d’informations sur la télésanté, consultez la fiche santé consacrée à ce sujet.