Les services de psychiatrie et médecine des toxicomanies se mobilisent face à la COVID-19


L'équipe JAP-SOL, le service de psychiatrie, les services de médecine et de psychiatrie des toxicomanies se mobilisent face à la COVID-19

Toute l’équipe œuvrant à la clinique JAP-SOL, au département de psychiatrie et aux services de médecine et de psychiatrie des toxicomanies, se mobilise pour faire face à la situation liée à la COVID 19.

Ne vous inquiétez pas, vous serez contacté sans faute par notre équipe s’il y a une modification, un report ou une annulation concernant votre rendez-vous. Les appels se font jusqu’à la veille du rendez-vous de suivi ou de traitement.

Ne soyez pas surpris qu’on vous propose une rencontre par visioconférence Web. Nous avons désormais la possibilité de vous offrir un suivi clinique via une application Web qui se nomme REACTS, une plateforme sécurisée qui ressemble à Messenger, Facetime ou Skype. Votre intervenant vous donnera tous les détails pour vous permettre d’en profiter si cette modalité vous intéresse. Notre but est de continuer à vous soutenir tout en respectant les consignes du gouvernement et de limiter le plus possible les allées et venues à l’extérieur de votre domicile que nécessiterait un déplacement à l’hôpital. Ces mesures visent à éviter la propagation du virus pendant votre transport ou encore lors de la visite à l’hôpital, pour vous protéger et protéger des gens avec qui vous pourriez être en contact.

NUMÉROS À RETENIR AU CHUM :

Secrétariat de la clinique JAP-SOL : 514 890-8242
Secrétariat de la clinique de médecine des toxicomanies : 514 890-8321
Secrétariat à l’unité de psychiatrie des toxicomanies : 514 890-8000, poste 26489
Service de soutien pour l’utilisation de REACTS : 514 890-8388 (vous pouvez aussi contacter votre intervenant)

Si vous présentez de la fièvre (> 38,3oC ou > 38oC durant 1 heure) ou de la toux significative, les recommandations sont les suivantes :
Contactez votre intervenant ou le 1 877 644-4545 pour une évaluation et prise en charge selon le protocole établi par une des cliniques de dépistage de la COVID-19. Il ne faut pas vous présenter à l’urgence du CHUM.

En cas d’urgence au niveau de votre santé mentale, tentez d’abord d’appeler votre intervenant du CHUM. Si c’est le soir ou la fin de semaine et que vous présentez une détresse importante ou des idées suicidaires, appelez le Centre de Crise le Transit au 514 282-7753.

Vous pouvez appeler le 811 pour avoir de l’information et savoir où vous diriger si vous avez besoin de soins plus urgents ou le 911 pour appeler une ambulance.

Merci de votre collaboration habituelle.