Guides médias

ENTREVUE AVEC UN MÉDIA 

Le Centre de recherche du CHUM (CRCHUM) encourage ses chercheuses et ses chercheurs à parler aux médias.  

Des histoires bien articulées sur les découvertes et les avancées scientifiques permettent notamment de démocratiser la science, de démystifier les croyances et de rétablir les faits. Elles rappellent aussi aux décideurs politiques et au public l’importance de la recherche et de ses impacts dans nos vies.  

Représenter le CRCHUM auprès des médias est une responsabilité importante. Si vous cherchez comment vous préparer à une entrevue et livrer efficacement vos messages, consultez ce guide contenant des conseils sur le travail avec les médias. 

> GUIDE POUR LES SCIENTIFIQUES
 


ÉCRIRE UN ARTICLE D’OPINION

Vous avez un point de vue intéressant à partager? Si vous pouvez l’exprimer de manière claire et convaincante dans un article d’opinion, vous pourrez toucher des milliers de personnes, faire évoluer les mentalités sur un sujet donné et peut-être même influencer les politiques publiques.

Un article d’opinion n’est pas un article de revue scientifique. Il doit être personnel et faire entendre votre voix. Il doit donc présenter votre point de vue personnel sur un sujet d’actualité qui touche d’une manière ou d’une autre les lecteurs.

Les meilleurs articles d’opinion ont un appel à l’action clair, persuasif et bien argumenté. Ils doivent répondre à la question : Que voulez-vous que le lecteur fasse, pense ou ressente à la suite de la lecture votre article?

Voici quelques conseils pour vous aider à rédiger un article que les médias pourraient accepter de publier.

  • Suivez l’actualité. Le choix du moment est crucial. Dans la mesure du possible, reliez explicitement votre sujet à un événement d’actualité.
  • Attention à la longueur : un article d’opinion comprend généralement entre 500 et 600 mots
  • Ne vous tracassez pas avec le titre. Le média écrira son propre titre. Vous pouvez en proposer un, mais ne passez pas trop de temps à vous en préoccuper.
  • Une introduction courte et percutante : le but est de faire passer votre message et de stimuler la curiosité du lecteur à en savoir plus. Allez à l’essentiel.
  • Un langage clair et simple : mettez de côté le jargon et le vocabulaire universitaire. Utilisez des phrases et des paragraphes courts.
  • Des exemples concrets. Les êtres humains se souviennent mieux des détails colorés que des faits bruts. Lorsque vous écrivez un article d’opinion, recherchez donc des exemples intéressants qui donneront vie à votre argumentation. Un article général et abstrait sur un sujet ne sera jamais publié
  • Prendre position : Contentez-vous d’exprimer un seul point de vue. Votre argumentaire doit être logique et bien étayé par des faits. Vous aurez plus de chance d’être publié si vos arguments sont provocateurs, humoristiques, personnels ou même inattendus.
  • Dites au lecteur pourquoi il devrait s’intéresser au sujet. Mettez-vous à la place d’une personne occupée qui lit votre article. Proposer des solutions à un problème que vous avez identifié permet souvent de retenir son attention.
  • Proposez du visuel. Si vous avez une illustration, une photo, une vidéo qui pourrait accompagner votre article, faites-en part au média lorsque vous l’envoyez votre article d’opinion.
  • Finissez fort. Pour résonner avec votre paragraphe d’introduction percutant, il est également important de résumer votre argument dans un paragraphe final fort. En effet, de nombreux lecteurs scannent le titre, parcourent l’introduction et lisent ensuite le paragraphe final et la signature.

Comment soumettre votre article d’opinion?

  • Presque tous les médias affichent des directives sur la façon dont ils préfèrent recevoir les articles d’opinion. En général, ils fournissent une adresse électronique.
  • N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées et de préciser si vous avez une photo haute de vous à disposition.
  • Les éditeurs modifient ou condensent parfois les textes pour des questions d’espace ou de clarté
  • Les médias apprécient l’exclusivité : proposez votre texte à un seul média à la fois. En cas de refus de publication, vous pourrez le présenter à un autre.
  • Les journaux reçoivent un nombre impressionnant de propositions d’article d’opinion, dont la grande majorité est rejetée. Ciblez le lectorat public qui bénéficiera le plus de votre argumentation et adaptez votre plan en conséquence.

Quelques exemples :

Si vous avez une idée d’article, n’hésitez pas à demander conseil à l'équipe des relations avec les médias afin d’améliorer vos chances d’être publié. Notre équipe pourra aussi vous aider à identifier le média approprié.
 


CONTRIBUEZ À ALIMENTER LA CONVERSATION CANADA

Nous vous encourageons à participer à La Conversation Canada et à proposer des articles de vulgarisation à ce média en ligne d’information et d’analyse de l’actualité indépendant, qui publie des articles grand public écrits par les chercheurs et les universitaires.

À ce jour, son contenu gratuit est diffusé au travers de 22 000 sites d’information à travers le monde et atteint une audience globale de 42 millions de lecteurs par mois.

Quel type d’article intéresse La Conversation Canada?

  • Des analyses solides et argumentées de sujets d’actualité.
  • Des articles expliquant de nouveaux travaux de recherche et leur signification à un public non expert.
  • Des décryptages de sujets complexes écrits dans un langage simple.

Pourquoi participer?

  • Les articles publiés sur son réseau canadien peuvent aussi être diffusés dans les éditions The Conversation des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la France, de l’Espagne, de l’Afrique ou de l’Indonésie. De quoi faire de vous une source d’information internationale fiable.
  • The Conversation est régulièrement republié par les principaux médias du monde y compris les principaux organismes de presse canadiens comme La Presse canadienne, le National Post ou encore Maclean’s.
  • Une façon aussi de démontrer aux organismes subventionnaires votre engagement public et votre capacité à mobiliser des connaissances, des éléments de plus en plus importants dans les demandes de subvention.

Pour qui?

Pour être publié par La Conversation Canada, vous devez être actuellement employé comme chercheur ou universitaire dans une université ou un établissement de recherche. Les doctorants sous la supervision d’un universitaire peuvent aussi pour le média.

> Pour devenir auteur

Un accompagnement par des professionnels

L’Université de Montréal est un des membres fondateurs de La Conversation Canada et jouit d’un certain nombre d’avantages, dont la traduction en langue anglaise de tous les textes de ses professeurs et doctorants et leur diffusion sur les plateformes anglophones de The Conversation. Vous serez aussi accompagné par une équipe de journalistes expérimentés afin de diffuser votre savoir vers le plus grand nombre.

Besoin d’aide?

Notre équipe d’experts en relations médias et en communication scientifique peut vous aider à cerner et à articuler vos idées d’articles

> Contactez-nous