Bravoure : une soirée d'information et d'espoir


L’édition du 14 octobre 2020, virtuelle, a été riche en émotions et en information

Il reste une bonne heure avant que ne commence la soirée Bravoure que déjà, sur la page Facebook de l’événement, l’émotion est palpable. Des internautes remercient le CHUM, la Fondation du CHUM et les organisateurs d’offrir une édition virtuelle, pandémie oblige. D’autres écrivent fièrement « Je suis là! ».Toutes sont prêtes – et l’on devrait dire prêts, puisque plusieurs assistent à l’événement avec leur conjoint – à entendre parler des options de traitement du cancer du sein.

La soirée commence enfin. Le public peut s’asseoir confortablement pour s’imprégner de chacune des composantes de l’acronyme de BRAVOURE : Bienveillance • Reconstruction • Adaptation • Vigilance • Options • Unicité • Résilience • Espoir.

Le Dr Joseph Bou-Merhi, chirurgien plasticien du CHUM, et Marie-Claude Barrette, animatrice bien connue, assumeront la coanimation des 90 prochaines minutes.

De l’information pour prendre une décision éclairée…

Devrais-je recourir à la chirurgie? À la reconstruction? Qu’est-ce qui m’attend comme traitement si je suis enceinte? Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, une douzaine de spécialistes se relayent pour expliquer, en termes simples et photos à l’appui, les traitements possibles, la prédisposition héréditaire génétique et les différentes options de reconstruction.

Puisque le temps accordé à chacun des spécialistes est compté, ils ont préparé des capsules d’information complémentaires qui méritent d’être écoutées avec attention : elles contiennent des exemples concrets qui aideront la compréhension. À consulter sans retenue sur le site Web de l’événement!

…Et des témoignages remplis d’espoir

La soirée Bravoure se voulant infiniment humaine, quatre femmes ont accepté de venir raconter une partie de leur histoire. Chacune, à sa façon, parle d’espoir, de la nécessité de rester positive et active malgré un diagnostic qui fait peur.

Madeleine, porteuse du gène prédisposant au cancer du sein, a refusé la mastectomie en 1994. Elle a choisi de faire des suivis trimestriels pendant 25 ans, jusqu’à ce qu’elle décide de se faire opérer, n’en pouvant plus d’attendre le résultat des mammographies trimestrielles – un moment d’anxiété trop fréquent. Elle se sent désormais libérée.

Victoria, 31 ans, aussi prédisposée génétiquement, a reçu un diagnostic de cancer au sein alors qu’elle était enceinte du petit Arthur depuis déjà 18 semaines. Elle achève ses traitements et il ne lui reste plus que deux opérations à son agenda. L’émotion l’envahit lorsqu’elle raconte sa fierté d’avoir pu donner la vie. Son message d’espoir aux femmes? Rester positive à tout prix. « Il y aura des moments difficiles, où vous allez pleurer. Perte de cheveux, perte d’un sein. Mais il faut vivre comme si on n’était pas malade. »

Emmanuelle, mère d’une petite fille et d’un petit garçon vivait une vie parfaite jusqu’à l’annonce, à 34 ans, d’un double cancer. Sa mère est décédée d’un cancer du sein dans la trentaine, mais elle se dit rapidement « Je veux vivre ». Elle aussi estime que l'espoir est la clé : « La science évolue et les avancées de la science font que je suis guérie. (…) Ce sont des montages russes, c’est difficile, mais après ça, ça vaut la peine ».

Édith, 77 ans, pétillante de vie, a décidé, il y a deux ans, de faire une reconstruction mammaire après un diagnostic nécessitant une mastectomie. Et ce, malgré les réticences du Dr Bou-Mehri à procéder à la reconstruction. « La poitrine, c’est symbolique : de la féminité, de la maternité, de la sexualité. Malgré mon âge, la sexualité, c’est fondamental dans l’identité d’une personne. Et je suis très contente du résultat! » Pour Édith, l’important est de prendre une décision éclairée, de la prendre pour soi, selon ses propres besoins, et en partenariat avec l’équipe soignante.

Pour aller plus loin – L’édition 2020 : comme si vous y étiez!

Vous avez manqué l’événement ou souhaitez le revoir? Vous aimeriez en apprendre davantage sur les sujets qui y ont été abordés? Rendez-vous sur la page de l’événement. Vous y trouverez un lien vers l’enregistrement de l’événement et, en complément, 10 capsules d’information animées par les spécialistes présents à la soirée Bravoure!

Cliquez ici pour admirer quelques photos prises à l’occasion de la soirée Bravoure.

Notez que toutes les mesures de sécurité ont été respectées afin de protéger la santé des personnes participantes.