Un gros MERCI à l’urgence!

Je me suis présentée à l’urgence du CHUM jeudi le 5 août 2021 vers 13 h. Il y a eu un délai d’attente entre le prétriage et le triage. Par contre, l’infirmière qui m’a pris en charge au triage, à la salle 1, a été concise, empathique et très sympathique. Comme j’avais un billet de mon médecin de famille, car j’ai une embolie pulmonaire avec dyspnée et crachat brun, elle est allée m’installer sur une civière où les préposées et auxiliaires m’ont rapidement prise en charge. Tout le personnel était courtois et compétent. En moins de 2 heures, je rencontrais un médecin, dans l’espace 1001 du corridor. Je me suis sentie écoutée et prise en charge. Elle a pris le temps de m’expliquer la suite des choses. Je me suis finalement sentie écoutée, en confiance, en sécurité et prise en charge. 

Vers 18 h, Nancy (?) m’a amenée en zone tiède dans un espace clos. Mon infirmière est venue à ma rencontre, m’a commandé un souper, m’a expliqué les tests en détail. Elle a pris de temps de m’expliquer à quoi servait chaque fiole de sang lors du prélèvement et a pris son temps afin de me poser un cathéter. Une vraie soie, à l’écoute et empathique. Toute la soirée, les deux auxiliaires vérifiaient si j’étais confortable, si j’avais besoin de quelque chose, etc. Elles ont même remarqué que je n’avais pas de couverture et d’eau et elles m’en ont tout de suite apporté sans que je le demande. Je n’ai jamais été si bien traitée dans un hôpital. Elles étaient adorables même si une dame manquant monstrueusement de savoir-vivre et de respect les insultait en hurlant. Elles ont su garder leur calme.

Vers 3 h du matin, un gentil infirmier a demandé à ce que l’on me transfère en zone froide. Il m’a dit de me couvrir les yeux lors de la prise de sang, car ainsi ce serait plus facile de me rendormir. L’infirmière du matin était adorable et d’excellente humeur. Très douce et à l’écoute.

Tôt en matinée, une résidente interne est venue m’expliquer ce qui se passait et m’expliquer clairement comment les choses se passaient quand on avait une embolie. Elle m’a tout expliqué, dans des termes clairs. Elle était à l’écoute, douce, empathique et j’ai vu qu’elle voyait ma détresse. Je n’ai pas retenu son nom, mais c’est une perle et le message doit se rendre au médecin responsable de sa résidence. Je me suis sentie respectée, dans mes droits de ne pas comprendre mon état et d’avoir le droit d’être soignée. Elle était concise, allumée et curieuse. Tout le monde rêve d’avoir un médecin comme elle.

J’ai quitté l’hôpital rassurée et mieux outillée. Vous pouvez fouiller dans mon dossier afin de trouver le nom exact des gens qui m’ont traité.

Un gros MERCI à cette équipe!!

FÉLICITATIONS pour votre rigueur, votre empathie, votre humanité!!

 

Emilie Beauchamps St-Onge