Satisfaction pour les services

Je vous écris pour vous faire valoir le travail exceptionnel de deux membres du personnel infirmier du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM).

Étant déléguée au Protecteur de citoyen depuis mars 20t4, à la direction des enquêtes en santé et services sociaux, je connais le régime d'examen des plaintes et je déplore ne recevoir que trop rarement des commentaires positifs exprimant la satisfaction et la reconnaissance devant la qualité du travail accompli par le personnel infirmier.

C'est au titre de mère d'un usager que je vous écris aujourd'hui, pour souligner la qualité du travail de madame Céline Megnou et de monsieur Julien Leduc, qui étaient tous deux infirmiers à I'Unité 13 Sud du CHUM en août dernier. Mon fils, Raphaël Goulet, âgé de 36 ans, a été hospitalisé à cette unité du l-"' au 23 août. ll a subi deux interventions chirurgicales parce qu'il a appris en avril 2OL9 qu'il avait une tumeur au cerveau, un craniopharyngiome.

Les soins professionnels, attentionnés, dédiés, compréhensifs et j'oserais dire chaleureux de madame Megnou et de monsieur Leduc, que j'appelais Céline et Julien, sont dignes de mention. L'attitude de ces deux personnes a été déterminante pour Raphaël ainsi que pour moi, dans des moments qui étaient si difficiles à vivre. Leur savoir, leur savoir-faire et leur savoir-être ouvraient un espace sécurisant dans lequel nous nous réfugions pour y trouver la force de vivre chaque journée. Vraiment, Céline et Julien ont fait toute la différence et je leur en suis tellement reconnaissante. Et je sais que Raphaël partage ce sentiment.

J'aimerais que vous les informiez de cette lettre qui leur dit merci d'être ce qu'ils sont. J'aurais aimé l'écrire plus rapidement, mais j'avais besoin de recul après cette si dure épreuve.

Roxane Laliberté