Remerciements de Carmela Belvolto Bergeron

Mon mari a été patient à l’externe comme à l’interne au CHUM, dans votre magnifique grand hôpital, de septembre 2004 au 19 novembre 2020, date de son décès. 

À travers toutes ces années, il a rencontré divers médecins, techniciens, infirmiers, préposés, personnel administratif et autres. La compétence, la disponibilité, l’écoute et l’empathie du personnel doivent être plus que soulignés. L’accompagnement à partir de juillet 2020, pour une chirurgie et par la suite avec les services palliatifs, nous a aidés à la préparation de sa fin de vie, ce qui était très difficile pour notre famille en pleine crise de la COVID. Nous avons pu, ma fille, mon gendre et moi, grâce à votre personnel, être présents pour ces deux dernières semaines, et ce, tous les jours. Nous nous sentons choyés par rapport à toutes ces familles qui ont dû laisser leurs proches s’en aller seul. Nous aimerions vous remercier pour les derniers souvenirs que nous conservons de l’être cher.

J’aimerais souligner ici certains médecins et intervenants qui nous ont très bien accompagnés. 

Hépatologie : Dr Gilles Pomier-Layrarques (décédé); médecin traitant : Dre Hélène Castel; Iris Soto, infirmière; et plusieurs médecins de ce département. 

Radiologie : Dr David Roberge 

Psychiatrie : Dre Suzanne Leclair 

Palliatif : Dre Louise Gagnon, Dre Chantal Marion, Dr Florin Munteanu 

Infirmière palliatif : Claudine Tremblay 

Le personnel infirmier : Charlène, Jacinthe et les préposés du 18e Sud. 

Ces années ont été difficiles avec la perte graduelle de la santé de mon mari, mais le support de ces personnes a aidé notre famille à mieux vivre ce moment très pénible. 

Je vous remercie chaleureusement de l’attention portée à ma lettre et vous souhaite une bonne continuité des services cliniques, toujours avec cette philosophie de grand respect pour le patient — ce qui règne au CHUM.

 

Carmela Belvolto Bergeron