5 ANS SANS RÉCIDIVES

Aujourd’hui, le 12 mai, est un jour mémorable pour moi. Il y a 5 ans, j’ai subi une opération pour un cancer colorectal suivi de 12 traitements de chimio. J’aimerais témoigner des chances que j’ai eues d’avoir un frère qui m’a incité à aller passer une coloscopie. Je remercie mon gastro-entérologue du CHUM, le docteur Alexander Von Renteln, qui a détecté le cancer; le docteur Frank Schwenter, mon chirurgien du CHUM; le docteur Ghislain Cournoyer, mon oncologue à l’hôpital de St-Jérôme; ainsi que tout le personnel en oncologie.

Lorsque j’ai appris que j’avais un cancer et qu’il fallait subir une opération, ça m’a frappé comme dans l’annonce d’une personne qui tombe derrière sa chaise à la TV! Avant mon opération, le docteur Schwenter m’a demandé si j’étais anxieux; je lui ai répondu : « Je vous fais confiance, la décision finale vous appartient ».

J’encourage tous les cancéreux à suivre les conseils des médecins traitant le cancer. Il y en a qui s’en sortent et d’autres qui se découragent à subir des traitements. Je suis la preuve vivante que la médecine fait des progrès dans la recherche. Le cancer est en nous et l’on ne peut rien y faire, il ne m’appartient pas et il peut se réveiller en tout temps. Mes spécialistes me suivent régulièrement depuis 5 ans : le mois dernier, j’ai parlé à mon oncologue le docteur Cournoyer, hier j’ai parlé au docteur Von Renteln, et la semaine prochaine au docteur Schwenter. Comme l’on peut dire, je suis entre bonnes mains.

Aujourd’hui, je suis aux petits soins avec une femme qui est dans ma vie depuis presque 2 ans (Denise). Elle prend soin de moi comme un bébé.Il ne faut pas abandonner! Merci.

Serge Meunier