Je suis un patient

Réadaptation

Dans les jours suivant votre chirurgie, durant votre hospitalisation, vous serez pris en charge par une équipe interdisciplinaire composée de :

  • Chirurgiens plasticiens spécialisés en microchirurgie de la main
  • Infirmières
  • Ergothérapeutes ayant une expertise en thérapie de la main
  • Physiothérapeutes
  • Psychologues
  • Travailleurs sociaux
  • Patients partenaires

Ceux-ci évalueront vos besoins afin de planifier les soins qui seront nécessaires lors de votre retour à domicile et amorceront le processus de réadaptation qui se fera dans votre région. 

Les intervenants du CHUM demeureront disponibles pour répondre à vos questions et soutenir vos thérapeutes tout au long de votre réadaptation. N’hésitez pas à nous contacter!

Fiches santé

Ressources

PSYCHOLOGIE

LECTURES

Traumatisme (TSPT, dépression, anxiété)

  • Se relever d’un traumatisme. Réapprendre à vivre et à faire confiance. - Pascale Brillon.
  • Je réinvente ma vie. Apprenez à mieux vous connaître et libérez-vous des blessures du passé. - Jeffrey Young et Janet S. Klosko

Aspects psychologiques de la douleur

  • Libérez-vous de la douleur. Par la méditation ACT. - Frédérick Dionne
  • La douleur. De la souffrance au mieux-être. - Marie-Josée Rivard et Denis Gingras

Intimité et sexualité

  • Oser le couple : les clés de la vie à deux. - Rose-Marie Charest et Jean-C. Kaufmann
  • L’amour engagé. Améliorez votre relation amoureuse grâce à la thérapie ACT. - Russ Harris.
  • Partenaires dans la passion - Guide pour vivre l’intimité affective, une vie sexuelle exceptionnelle et un amour durable. Mark A. Michaels et Patricia Johnson.

PHYSIOTHÉRAPIE

ERGOTHÉRAPIE

Gant chauffant
Voici quelques compagnies fabriquant des gants chauffants. Vous pouvez aussi en retrouver dans les magasins de grande surface et de motoneigistes en saison hivernale.

Aides techniques

Voici une liste des aides techniques souvent recommandées suite à une réimplantation ou une amputation afin de vous aider à mieux fonctionner au quotidien.

La plupart de ces objets peuvent être commandés dans les magasins de matériel orthopédique spécialisé, dans les magasins grande surface ou en ligne.

Demandez conseil à votre ergothérapeute qui saura vous guider vers le matériel le mieux adapté à votre condition.

  • Planche à découper avec rebord, couteau intégré et clous de stabilisation
  • Assiette à rebord
  • Couteau à bascule
  • Ouvre-boîte électrique One Touch
  • Napperon antidérapant
  • Ouvre pot Dycem
  • Ouvre pot mural
  • Ciseaux pour gaucher
  • Attache magnétique pour chaussures
  • Lacets élastiques
  • Brosse à dents électrique
  • Rasoir électrique
  • Coupe-ongles sur base
  • Éponge à long manche pliable
  • Manette de Xbox à une main
  • Adaptation pour kayak

SERVICE SOCIAL

Transport bénévole
Référez-vous au centre d’action bénévole de votre région

Accident de travail
Vous trouverez toute l’information relative à l’indemnisation suite à un accident de travail sur le site de la CNESST

Arrêt du tabagisme
quebecsanstabac.ca

Je souhaite devenir patient partenaire


Hospitalisation

Le CHUM est le centre provincial d’expertise destiné aux personnes victimes d’une amputation traumatique ou nécessitant une revascularisation microchirurgicale d’urgence (CEVARMU)

Chaque année au Québec, entre 70 et 100 cas d’amputation et de dévascularisation d’un membre sont admis au chum.

Lors de votre hospitalisation, vous serez suivis par plusieurs ressources telles que les chirurgiens plasticiens spécialisés, des infirmières, des préposés, des ergothérapeutes, des travailleurs sociaux et des psychologues.


COMPRENDRE LA CHIRURGIE

Réimplantation
L’opération consiste à rattacher un membre qui a été coupé.

Revascularisation
L’opération consiste à rattacher un membre qui n’est pas amputé, c’est-à-dire un membre qui est resté en partie rattaché (comme la peau ou les tendons). L’opération est faite sous anesthésie locale, en étant réveillé, ou bien sous anesthésie générale, en étant endormi.

Les étapes de la chirurgie :

  1. Fixer les os ensemble à l’aide de broches spéciales
  2. Réparer les tendons
  3. Repasser les vaisseaux sanguins 
  4. Réparer les nerfs
  5. Refermer la peau

Durée du séjour
5 à 7 jours. Cette durée peut augmenter en cas de complications.


APRÈS LA CHIRURGIE

Appareils ou dispositifs

Pansement
Protège le membre opéré. Il est important de le laisser en place et d’éviter de mouiller celui-ci. Le pansement sera changé pour une première fois 48 h après l’opération par le médecin et l’infirmière qui s’occupera de vous le fera par la suite. Il sera également changé au congé puis par l’infirmière du CLSC tous les deux jours (au début).

Des broches à travers les os
Si les os sont atteints, les broches sont installées pour garder les os en place pour qu’ils guérissent bien. Les broches seront retirées environ 6 semaines après l’opération. Un rendez-vous médical doit être prévu pour cette procédure.

Des points de suture
Permets de fermer la plaie. Les points seront retirés 2 semaines après l’opération. L’infirmière du CLSC sera en mesure de retirer les points de sutures.

Un bloc infraclaviculaire
Ceci est un système qui permet d’éviter la douleur. L’anesthésiste insère un tube sous la clavicule. Le tube permet de faire passer du liquide qui enlève les sensations dans votre bras. On le retire avant votre départ. Votre douleur sera contrôlée par des médicaments par prise orale.

Soluté
Un liquide injecté par un cathéter placé dans votre veine qui permet de vous maintenir hydraté puisque vous serez à jeun pour un minimum de 24 h après la chirurgie.

Une sonde vésicale
Un tube placé dans votre canal urinaire jusqu’à votre vessie permettant à l’urine de s’écouler dans un sac. Sachez que vous pouvez ressentir l’envie d’uriner, même si vous n’en avez pas besoin. Le tout sera retiré lorsque vous vous serez levé de votre fauteuil une première fois.

Des lunettes nasales pour un apport en oxygène
Des embouts placés dans vos narines ou un masque recouvrant la bouche et le nez vous apporteront de l’oxygène pour vous aider à récupérer au cours des prochains jours.

Une couverte chauffante
Une couverte chauffante sera placée sur votre main afin de maintenir la main au chaud. Ceci favorise la circulation sanguine des vaisseaux. L'installation sera faite par le personnel infirmier.

Bas séquentiels
Ce sont des bas qui compriment les jambes à intervalle régulier permettant de stimuler la circulation sanguine. Ils servent à prévenir la formation de sang dans une veine des jambes.


CE QUE VOUS POUVEZ RESSENTIR

  1. Douleur
    Il peut arriver que la douleur soit présente après l’opération, cependant, l’infirmière et l’anesthésiste ajusteront la médication pour assurer un soulagement.
  2. Fatigue
    La chirurgie et le stress sont exigeants pour le corps.
  3. Engourdissement général
    Vous serez alité 24 h à 48 h ce qui peut vous rentre inconfortable.
  4. Confusion à cause de la médication
    Si vous avez des intolérances connues à certains médicaments, faites-en part à votre infirmière.
  5. Peur et anxiété

N’hésitez pas à en parler à votre équipe soignante.


UN ACCIDENT QUI VOUS FAIT RÉAGIR

Certaines réactions peuvent subvenir après l’accident :

  • Revoir les images de l’accident
  • Avoir des rêves ou des cauchemars 
  • Se sentir nerveux
  • Avoir des émotions intenses 
  • Se blâmer
  • Dormir moins bien
  • Sursauter
  • Avoir du mal à se concentrer

De façon volontaire, il sera possible de parler avec un psychologue. Aussi, les professionnels de la santé fessant partie de l’équipe sont également disponibles pour de l’écoute et du soutien. N’hésitez pas!


À QUOI VOUS ATTENDRE

Lors de votre retour sur le département de chirurgie, vous serait alité et à jeun pour un minimum de 24 h. Vous serez muni de l’appareillage mentionné ci-haut dans le tableau. Le personnel infirmier vous expliquera le déroulement des heures à suivre puis répondra à vos questions au besoin. Une surveillance de votre membre sera nécessaire toutes les heures.

Toutes les heures, le personnel infirmier évaluera l’état de votre membre. Ils s’occuperont de vérifier la coloration, la chaleur, le retour capillaire et le taux d’oxygène à l’aide d’un saturomètre.

Une coloration blanche du doigt indique une insuffisance artérielle, c’est à dire une anomalie au niveau de l’artère du membre réimplanté.

Une coloration bleutée du doigt indique une congestion veineuse, c’est-à-dire que les veines du membre ne sont pas assez fortes pour assurer une circulation sanguine adéquate. L’infirmière a la responsabilité de faire signaler votre médecin. Le médecin décidera alors de faire une fenêtre (petite incision) sur la pulpe du doigt ce qui permettra un saignement et l’amélioration de la circulation sanguine. À ce stade, l’héparine (un médicament qui éclaircit le sang) intraveineuse est nécessaire pour activer le saignement. D’ailleurs, le personnel infirmier peut aussi frotter la fenêtre avec des compresses imbibées d’héparine. De plus, il est possible que le médecin demande de mettre des sangsues sur la fenêtre du membre. Celles-ci permettent une circulation au niveau du doigt par la succion et sécrètent une enzyme qui éclaircit le sang. De petites bêtes qui permettent de sauver des doigts!

Une coloration blanchâtre de votre peau s’appelle de la macération. Ne paniquer pas, c’est normal. Le membre a été conservé dans un endroit chaud et humide.


24 h après l’opération

Mobilisation

  • Vous pourrez commencer a vous mobiliser tranquillement au fauteuil puis circuler dans le corridor à l’aide du personnel infirmier et du préposé au bénéficiaires.

Diète

  • À bannir : café, thé, chocolat, boisson énergisante, cola ou tout autre produit avec caféine : la caféine rend plus difficile la circulation du sang dans les petits vaisseaux, car elle les rétrécit.
  • Éviter la menthe et la réglisse noire puisqu’elles contiennent des substances ayant le même effet que la caféine.
  • L’alcool est également à éviter avec la prise de médication pour la douleur, car elle diminue également la vigilance. Vous risquez de blesser votre membre. Par contre, l’alcool n’a pas d’impact sur la guérison du membre.

Soins

  • Les surveillances seront de moins en moins fréquentes dépendamment de l’évolution du doigt. La surveillance passera de chaque heure aux 2 h pour finalement être aux 4 h.

Tabac

  • Si vous êtes fumeur, le médecin et le personnel infirmier vous aideront à prendre les mesures nécessaires pour arrêter.
  • La nicotine du tabac diminue la circulation sanguine et nuit à la guérison.
  • Les moyens à prendre pour vous aider à cesser de fumer doivent être discuter avec votre médecin de famille. N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec lui pour en discuter.

La journée avant votre départ

Douleur

  • Le bloc intraclaviculaire sera retiré et le médecin vous prescrira de la médication pour soulager la douleur.
  • L’infirmière vous expliquera votre médication et vous remettra la prescription en main propre au moment du congé.

Vous aurez un arrêt de travail pour une durée temporaire.

Repos durant 2 semaines suivant l’opération.

Vous aurez : 

  • De nombreux rendez-vous avec votre équipe de soins.
  • Plusieurs exercices à faire.
  • À vous adapter au changement occasionné par la blessure.
  • À faire face à une adaptation psychologique selon la gravité et l’impact de la blessure.

L’ergothérapeute 

  • Vous serez suivie par l’ergothérapeute durant votre séjour. Elle s’occupera également de la confection de votre orthèse et de son ajustement. L’ergothérapeute mettra en place un programme d’exercices personnalisé pour votre main. Ceci aidera à rendre votre main le plus fonctionnelle possible et empêchera les tissus réparés de coller ensemble durant la période de cicatrisation. Après l’opération, vous serez suivie chaque semaine au centre de réadaptation ou à l’hôpital. Environ 6 semaines après l’opération, un nouveau modèle d'orthèse vous sera fabriquée.
  • La réadaptation peut durer de 6 mois à un an. Cependant, il est important de comprendre que dépendamment de la blessure, le nombre de mois peut varier.

Patient ressource

  • Le patient ressource est une personne ayant vécu un accident semblable au vôtre et qui a eu lui aussi une réimplantation. Il partage son expérience et son vécu et offre de l’écoute un soutien précieux. Vous pouvez vous aussi devenir patient ressource.

Les symptômes à surveiller à la maison nécessitant une consultation

  • Rougeur
  • Liquide épais s’écoulant de votre plaie 
  • Odeur provenant du liquide 
  • Peau chaude 
  • Douleur qui augmente et qui n’est pas soulagée
  • Main et doigts qui enflent

ATTENTION!
Si le membre devient blanc, bleu ou noir (changement soudain de coloration), téléphonez au COFR au 514 890-8083.

Enfin, pour obtenir votre dossier médical, consultez la page dédiée à cet effet.