Si les anticorps neutralisants sont à la base du développement de futurs vaccins contre le SARS-CoV-2, il faut néanmoins rester prudent, affirment des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM).

chercheurs

Devant le confinement, nous ne sommes pas tous égaux. Le déconfinement n’y changera rien. Au-delà des inégalités sociales, démographiques ou régionales, les personnes immunosupprimées sont touchées plus durement que la population générale. Une équipe de recherche du CRCHUM documente les conséquences de la pandémie sur leurs saines habitudes de vie et sur leur santé mentale.

Nos bénévoles, des anges gardiens appréciés

Michel Tessier fait partie des bénévoles qui continuent d’être présents auprès des patients en transportant, entre autres, des gâteries de leurs proches. Chaque semaine, les bénévoles, en collaboration avec les équipes Accueil-Admission et Transport des patients, distribuent plus de 200 paquets dans l’hôpital.

Cobas® 8800 : voilà le petit nom de la nouvelle plateforme d’analyse moléculaire acquise par le CHUM, la première à être installée au Québec.

Surveiller ses réactions de stress sur son cellulaire et participez à un projet de recherche

Le CHUM lance une application mobile pour le bien-être de ses employés

Recherche clinique

La Journée internationale de la recherche clinique est célébrée chaque 20 mai à travers le monde. Bien que les choses soient un peu différentes cette année en raison de la COVID-19, nous croyons qu’il est plus important que jamais de célébrer la recherche clinique et les progrès qu’elle permet de faire dans la découverte de nouveaux traitements.

Audrey L'Espérance et Vincent Dumez

La conférence CRCHUM du vendredi 22 mai sera présentée par Vincent Dumez, codirecteur du Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP) et de la Direction collaboration et partenariat patient (DCPP) de l'Université de Montréal, et par Audrey L'Espérance, associée de recherche et responsable du Labo du Partenariat au CRCHUM.

Entre un parent et un nouveau-né, la distanciation physique que nous vivons en temps de pandémie ne s’applique pas. Bien au contraire, le contact peau à peau est même absolument recommandé. En effet, le contact peau à peau, aussi appelé «la méthode kangourou» procure de nombreux bienfaits autant physiologiques qu’affectifs.

Frédéric Leblond

Durant cette présentation Frédéric Leblond, expliquera ce qu’est la spectroscopie vibrationnelle, dont fait partie la spectroscopie Raman, et comment ces méthodes peuvent être utilisées en sciences biomédicales et en médecine. Plusieurs applications en chirurgie oncologique et en pathologie seront présentées.