Le CHUM : un accélérateur d'innovations depuis 1642


Un des faits saillants de l’édition 2019 d’INNOVE-ACTION a certainement été l’exposition De Jeanne Mance à l’intelligence artificielle.

Présentée au rez-de-chaussée du Centre de recherche du CHUM, l’exposition a attiré quelque deux cents personnes. Le CHUM proposait une épopée à travers notre héritage collectif en démontrant l’évolution de la médecine et des soins prodigués au CHUM ainsi que les avancées ayant modifié la médecine et la relation entre les patients et les soignants.

L’exposition était composée de quatre volets :

  • Immersion au cœur d’un univers en constante évolution avec une vidéo de 12 minutes sur grand écran;
  • Espace interactif d’échanges avec ceux qui font l’histoire, par l’entremise d’une dizaine de conférences ouvertes au grand public;
  • Incursion dans notre passé avec la présentation de cinq vitrines d’artéfacts illustrant les innovations au fil du temps;
  • Expérimentation de la médecine d’aujourd’hui en trois dimensions.

Danielle Fleury, présidente-directrice générale adjointe, n’est pas étrangère au succès de l’exposition. En effet, au cours des trois jours d’INNOVE-ACTION, des dizaines de groupes l’ont suivie à travers le parcours de l’exposition. Comme guide, elle a raconté l’histoire du CHUM en transmettant sa passion pour Jeanne Mance, son engagement envers les patients et son admiration pour tous ceux et celles, incluant les bénévoles, qui contribuent à l’amélioration des soins et du mieux-être des populations.

« Jeanne Mance a été la première mairesse de Montréal, la première laïque infirmière à Montréal et la première directrice générale d’un hôpital. C’est une grande dame à qui l’on doit beaucoup : elle a initié les soins hospitaliers à Montréal pour ensuite transmettre son savoir aux religieuses, puis aux médecins. Elle est à l’origine de toutes les innovations en santé dont le public bénéficie aujourd’hui et ce qu’on démontre par cette exposition c’est bel et bien le leadership dans l’innovation » — Danielle Fleury.

À la fin d’une visite, Grace Ferguson, technicienne en santé des populations au CRCHUM, s’exprimait ainsi : « On a la meilleure guide qui soit. Mme Fleury répond à nos questions; elle nous apprend beaucoup sur le CHUM tout en racontant des moments et des expériences qui ont marqué sa carrière d’infirmière; ce qu’elle nous explique rend notre visite encore plus intéressante et informative ».

En plus de mettre en valeur les artéfacts de son service de la gestion documentaire, le CHUM a établi un partenariat avec le Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal. Ce dernier a fourni plusieurs éléments captivants pour les visiteurs, comme de vieux accessoires chirurgicaux.

À défaut d’avoir pu vous joindre à une des visites guidées par Danielle Fleury, vous pouvez voir l’excellente vidéo sur l’histoire du CHUM De Jeanne Mance à l’intelligence artificielle en cliquant ici