La Dre Julie Bruneau nommée chevalière de l’Ordre de Montréal


La Dre Julie Bruneau a reçu, le 15 mai dernier, le titre de chevalière de l’Ordre de Montréal, une distinction honorifique de la Ville de Montréal. Cette Montréalaise d’exception a été récompensée pour son engagement, l’envergure de ses réalisations et son apport notable au rayonnement de la métropole.

Dès le début de sa carrière, la Dre Bruneau avait une vision claire des soins à prodiguer aux personnes vivant avec un trouble de l’usage de substances. En 1981 naissait au CHUM le premier service de médecine des toxicomanies au Québec, qu’elle a implanté et contribué à développer.

La Dre Bruneau détient la chaire de recherche du Canada en médecine des toxicomanies. Forte de son expérience clinique, elle a développé au centre de recherche du CHUM un programme de recherche original afin de mieux documenter et tester différentes stratégies d’intervention pour améliorer l’équité et la qualité de soins pour les personnes qui utilisent les drogues.

Son rayonnement dépasse largement les frontières du Québec. Ses travaux sur la transmission du VIH et de l’hépatite C, sur les modèles de soins innovants et la direction des recommandations sur la prise en charge clinique des troubles liés aux opioïdes sont devenus de véritables références à l’international. Ils ont mené à l’adoption de pratiques cliniques et de politiques de santé publique ici et ailleurs

Récipiendaire de nombreux prix et de nombreuses distinctions au cours de sa carrière, l’Ordre de Montréal couronne un parcours professionnel impressionnant et une femme qui mérite d’être célébrée. Le Dr Fabrice Brunet, président-directeur général du CHUM, a tenu à féliciter la nouvelle chevalière. « La Dre Bruneau est une médecin d’exception qui incarne l’ensemble des valeurs qui guident notre établissement, avec, en son cœur, une volonté profonde d’être au service des patients. Pour sa contribution exceptionnelle, pour le rayonnement de ses travaux et son influence indéniable sur la pratique de la médecine des toxicomanies, nous la félicitons chaleureusement pour cette prestigieuse reconnaissance ».

Pour en savoir davantage sur l’Ordre de Montréal, consultez le communiqué de presse de la Ville de Montréal.