La Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers souligne le travail exceptionnel de quatre étudiants

trois lauréats

Le 8 mai dernier, lors d’une activité de reconnaissance qui s’inscrivait dans le cadre de la Semaine de l’infirmier.ère et de l’infirmier.ère auxiliaire au CHUM, quatre étudiants de la Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers se sont mérité une bourse.

La titulaire de la Chaire, José Côté, Francine Ducharme, doyenne de la Faculté des sciences infirmières (FSI) de l’Université de Montréal, Lise Gauvin, chercheuse et responsable de l'axe Carrefour de l'innovation et de l'évaluation en santé du Centre de recherche du CHUM, Renée Descôteaux, directrice des soins infirmiers et des regroupements clientèles du CHUM, des partenaires et donateurs, collègues du CHUM, du CRCHUM, et de l’Université de Montréal se sont réunis pour l’occasion.

Gabrielle Chicoine, infirmière clinicienne à l’unité de psychiatrie des toxicomanies du CHUM et étudiante au doctorat a reçu la bourse Liliane Martel assortie de la somme de 10 000 $. Dirigée par José Côté et codirigé par Dr Didier Jutras-Aswad, Gabrielle s’illustre pour son projet qui porte sur l’évaluation des contributions d’une communauté de pratique virtuelle au développement des compétences des infirmières de première ligne en santé mentale en troubles concomitants. Il s’agit d’une étude à devis séquentiel explicatif.

De son côté, Julien Bouix-Picasso (absent sur la photo), infirmier anesthésiste militaire du Service de santé des armées (SSA) de la République Française et doctorant en cotutelle internationale entre la FSI et l’Université Paris 13, s’est mérité une bourse doctorale de 10 000 $ de la Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers. Son projet vise à implanter et à évaluer des interventions infirmières ayant recours aux objets connectés (ex. : glucomètre connecté) en éducation thérapeutique aux patients diabétiques.

Pour sa part, John Kayser, candidat au doctorat, a lui aussi reçu une bourse doctorale de 10 000 $ de la Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers. Il est dirigé par Sylvie Cossette, à l’Université de Montréal, et codirigé par José Côté. Le projet du récipiendaire s’intitule : Évaluation d’une intervention infirmière personnalisée

(TAVIE en m@rche) via le Web favorisant la marche à pied après un événement cardiaque : une étude randomisée multicentrique.

Finalement, la lauréate Judith Leblanc, stagiaire postdoctorale, dirigée par José Côté et la professeure Anne-Claude Crémieux, s’est vue remettre une bourse postdoctorale de la Chaire de 30 000 $. De Paris, Judith est arrivée au Centre de recherche et à la Chaire en septembre 2017 pour son stage postdoctoral. Son projet porte sur la faisabilité et l’acceptabilité du dépistage infirmier ciblé du VIH par test rapide dans les services d'urgences d'Ile-de-France.

La Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques de soins infirmiers félicite les quatre lauréats qui, grâce à leurs projets, contribuent à l’avancement des savoirs sur les pratiques novatrices en soins infirmiers.

 


Sur la photo : De gauche à droite (les boursiers) : Gabrielle Chicoine, John Kayser, Judith Leblanc (absent : Julien Bouix-Picasso)