Blessures de la vie courante : adoptez les bons réflexes!

Blessures de la vie courante : adoptez les bons réflexes!

En période estivale, les dangers et les risques d’accidents de la vie courante augmentent, que ce soit dans la pratique de sport, en camping, avec les enfants ou en jardinant. Une simple lésion, si elle est mal soignée, peut entrainer des complications comme les infections bactériologiques.
Si vous êtes diabétique, vous devez porter une attention particulière, car vous êtes plus à risque d’infection de la peau et musculosquelettiques.

La Dre Josée Rainville, médecin d’urgence au CHUM, nous rappelle les précautions à prendre pour éviter les infections lors de lacérations mineures ou majeures.

Étape 1 : Laver la plaie

Nettoyez la plaie avec de l’eau courante et du savon. C’est le meilleur moyen de prévenir les infections.

Contrairement aux croyances, plusieurs études ont démontré qu’utiliser un désinfectant directement sur la plaie s’avérerait moins efficace et pourrait même détruire les bonnes cellules et retarder la guérison de la plaie. Les désinfectants peuvent être utilisés autour de la plaie afin de prévenir l’intrusion de bactéries.

Étape 2 : Arrêter le saignement

Arrêtez le saignement en effectuant une pression avec des pansements stériles. Au besoin, effectuez un bandage compressif à l’aide de compresses et de bandages élastiques.

Étape 3 : Appliquer un onguent topique antibiotique

Un onguent topique antibiotique (ex. : Polysporin©) contribue à réduire les risques d’infection, accélère la guérison et empêche le pansement de coller sur la plaie.

Truc de docteur

Saviez-vous que la Super Glue© devrait faire partie de votre trousse d’urgence?

Lorsque la plaie ne touche pas les muqueuses, qu’elle est droite, peu profonde, d’une longueur inférieure à 5 cm et qu’elle ne saigne plus, vous pouvez appliquer une colle à base de cyanoacrylate (Super Glue©) afin de rapprocher les tissus et prévenir l’infection. Prenez soin d’utiliser un tube neuf stérile et d’appliquer une petite quantité uniquement sur la plaie dans un mouvement de va-et-vient.

« C’est d’ailleurs un produit équivalent que l’on utilise à l’urgence et qui se nomme Dermabond. »
 

 

Les principaux signes d’une infection

  • Érythème (peau rouge)
  • Chaleur de la peau au pourtour de la plaie
  • Douleur assez importante
  • Peut avoir une odeur si un écoulement purulent est présent
  • Œdème du membre où la plaie se situe (enflure)

En cas de doute lié au risque d’infection, consultez votre médecin ou appelez Info Santé au 811.

Les essentiels de la trousse de secours

  • Cyanoacrylate de type Super Glue©
  • Eau
  • Bandages de compression stériles
  • Bandages élastiques
  • Points de rapprochement
  • Onguent antibiotique de type Polysporin©



>>> Cet article est issu du CHUMAGAZINE Printemps-Été 2018 (Volume 9 - Numéro 2)