Un don de 30 000 $ de la Vie en Rose pour la recherche sur le cancer du sein

La chaîne de magasins La Vie en Rose, par l'entremise de la Fondation les Roses de l'Espoir, a remis un don de 30 000 $ au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM), à l’occasion de sa campagne de sensibilisation au cancer du sein. Ce don permettra à des étudiants de maîtrise et de doctorat de bénéficier d’une bourse de formation en recherche sur le cancer du sein. Les projets seront sélectionnés sur la base de leur excellence scientifique et leur potentiel innovant. «Ces projets permettront d’étudier de nouvelles pistes thérapeutiques qui pourront avoir un impact sur les pratiques cliniques pour une meilleure prise en charge des patients», souligne Pierrette Gaudreau, directrice adjointe scientifique, affaires étudiantes du CRCHUM.

Depuis 2014, les bourses de La Vie en Rose ont totalisé la somme de 83 500 $ et ont permis à sept étudiants du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) d’approfondir leurs travaux de recherche sur le cancer du sein. En 2018, deux étudiants en maîtrise au CRCHUM ont profité de ce don. Michèle Beniey, sous la direction de Saima Hassan, a obtenu une bourse 10 000 $ pour son projet de prédiction de la réponse aux inhibiteurs de PARP en cancer du sein triple négatif. Une deuxième bourse de 10 000 $ a été accordée à Gabriel Pagé pour son projet d’impact de l’infiltration bactérienne intra-tumorale sur la réponse immunitaire et la survie des patientes atteintes du cancer du sein.

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez la femme au Canada. Selon les statistiques de 2015, on estime qu'une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie et qu'une femme sur 30 en mourra.

Fondation les Roses de l'Espoir

Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal fait partit du groupe Groupe McPeak-Sirois formé de quatre hôpitaux fondateurs qui ont décidé de se mobiliser ensemble au sein d’un consortium afin de créer une force d’attraction dans la lutte contre le cancer du sein au Québec.