Sommet international sur le partenariat avec les patients et le public : le monde s’invite à Montréal

Organisé par le Centre d’excellence sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP), la première édition du Sommet international sur le partenariat avec les patients et le public réunira, du 2 au 3 mai à Montréal, une communauté de leaders mondiaux pour discuter de l’état actuel du partenariat avec les patients et établir une vision commune pour la transformation des systèmes de santé et des services sociaux.

Soutenu par le vice-rectorat à la recherche de l’Université de Montréal, la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et le Centre de recherche du CHUM (CRCHUM), ce rassemblement, unique en son genre, se veut le point culminant de 10 ans d’innovation et de leadership mondial.

« De nombreux leaders réputés, issus de différentes sphères du mouvement “patient partenaire” seront à Montréal pour jeter les bases d’une démarche qui aura des impacts significatifs sur la santé de la population. Par leur travail des dernières années, ces personnes ont permis que soient reconnus le rôle essentiel des savoirs des patients et leur valeur. Ils ont pu en démontrer l’importance capitale dans le renouvellement de la pensée en santé », rappelle Vincent Dumez, codirecteur du CEPPP.

Au travers de panels et de groupes de réflexion, des patients, des décideurs et des experts mobiliseront leurs connaissances pour identifier les leviers de changement qui permettront au partenariat avec les patients et le public d’être au cœur des transformations des milieux de santé.

Parmi les conférenciers invités, Robert Califf, ancien commissaire de la Food and Drug Administration aux États-Unis, présentera comment la révolution numérique est en train de changer la santé. Tessa Richards, éditrice séniore, partenariat patient du British Medical Journal (Royaume-Uni), ainsi que Yann Le Cam, défenseur des patients et PDG d’EURORDIS — Rare Diseases Europe (France), feront également partie des panélistes annoncés dans la riche programmation du Sommet.

L’Université de Montréal, un leader international dans le domaine
Pour la docteure Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, « ce Sommet s’inscrit dans la volonté de la Faculté d’améliorer les soins de santé tant à l’échelle locale qu’internationale par une éducation médicale socialement responsable de même qu’une recherche engagée. Par l’entremise du Sommet, nous souhaitons affirmer notre leadership fort et notre expertise en matière de partenariat avec les patients et entre professionnels de la santé, une approche qui révolutionne la façon d’aborder les soins, l’enseignement et la recherche. »

Dans le domaine du partenariat patient, l’Université de Montréal est la première université au monde à avoir mis sur pied un programme de partenariat patient en éducation médicale. Pour leurs activités de recherche, le CEPPP peut compter sur les infrastructures du Centre de recherche du CHUM où il est hébergé.
 
« Nous sommes fiers de les accueillir. Leurs recherches nous permettent d’évaluer et de déployer en milieu hospitalier les pratiques de pointe en matière de partenariat avec les patients et les citoyens. Et ce, au bénéfice de la population. Nous sommes l’un des premiers centres de recherche à avoir inclus des patients partenaires dans notre structure de gouvernance scientifique », dit Vincent Poitout, directeur scientifique du CRCHUM et directeur de la recherche du CHUM.

Pionnière mondiale dans la science du partenariat, la Faculté de médecine, par l’entremise du CEPPP et de la Direction collaboration et partenariat patient (DCPP) créée en 2016, prépare notre société à la santé de demain. En s’appuyant sur un laboratoire, une école et un réseau, le CEPPP développe de nouvelles pratiques axées sur le dialogue et le partage de connaissances pour améliorer l’expérience du patient et l’efficacité des soins.