Les sciences-omiques pour les nuls


La conférence du CRCHUM du 23 octobre à 12 h, a pour but de présenter les principes généraux et différentes modalités des approches-omiques de la part d’un utilisateur non-expert, puis de permettre à l’audience de questionner des experts en transcriptomique, métabolomique et protéomique sur les applications de ces approches. Elle s’adresse à tous les chercheurs, professionnels de recherche et étudiants qui ne sont pas initiés à ces techniques et envisagent de les utiliser ou souhaitent en comprendre les fondements.

Vincent Poitout, DVM, Ph. D. FCAHS
Directeur de la recherche au CHUM et Directeur scientifique, CRCHUM

PANEL

Transcriptomique
Martine Tétreault, chercheuse, CRCHUM
Ali Filali, associé de de recherche, CRCHUM

Métabolomique
Matthieu Ruiz, Chercheur et co-directeur de la plateforme métabolomique, Institut de Cardiologie de Montréal
Érik Joly, Coordonnateur au développement des plateformes, CRCHUM

Protéomique
Marie-Soleil Gauthier, chercheuse associée, Unité de recherche protéomique translationelle, Institut de recherche cliniques de Montréal (IRCM)
 


VENDREDI 23 OCTOBRE 2020 – 12 H À 13 H 

> Inscrivez-vous à la conférence

*Vous recevrez un courriel de confirmation contenant les informations nécessaires pour rejoindre la réunion.
 

Vincent Poitout est directeur de la recherche au CHUM et directeur scientifique du Centre de recherche du CHUM. Il est titulaire d'un doctorat en médecine vétérinaire de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et d'un doctorat de l'Université Paris 6. Il a également fait des études postdoctorales à l'Université de Minnesota, Minneapolis, MN. Il a été chercheur à l'INSERM à l'Hôtel-Dieu de Paris, en France, puis chercheur principal au Pacific Northwest Research Institute à Seattle, en WA, avant de rejoindre l'Université de Montréal en 2005. Le Dr Poitout est actuellement professeur de médecine à l'Université de Montréal et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé.

Martine Tétreault est chercheuse au CRCHUM et professeur adjoint sous-octroi au département de Neurosciences de l’Université de Montréal depuis janvier 2018. Elle a complété ses études graduées en Biologie Moléculaire à l’Université de Montréal et une formation postdoctorale en Génétique Humaine à l’Université McGill pour lesquelles elle a obtenue des bourses IRSC. Elle a développé une expertise en génétique humaine et analyse bio-informatique (exome, génome, ARN et méthylome). En tant que chercheuse indépendante, elle vise à combiner des approches omics pour définir l’étiologie génétique des maladies neuromusculaires et neurodégénératives. Martine Tétreault a déjà plus de 50 publications, dont certaines dans les journaux de haut impact (Brain, American Journal of Human Genetics et Nature). Elle a déjà reçu du financement de plusieurs sources tel que Fondation Courtois, Muscular Dystrophy Canada, National Ataxia Foundation, etc.

Érik Joly a obtenu son doctorat en biologie moléculaire de l'Université de Montréal (Institut du Cancer de Montréal) en 1995. La même année, il s'est joint au laboratoire du Dr S. Pfeiffer au Centre de santé de l'Université du Connecticut où il a fait des études postdoctorales sur le trafic intracellulaire de la myéline des oligodendrocytes. En 1996, il a été recruté par BioSignal, une société de biotechnologie de Montréal (intégré maintenant à PerkinElmer), où il a développé de nouveaux outils moléculaires (ex, nouvelles GFPs, gènes rapporteurs, inventeur du BRET) et d’essais utilisés pour la découverte de médicaments. En 2001, il est retourné dans le monde universitaire et a rejoint le laboratoire du chercheur Marc Prentki au CRCHUM en tant que scientifique où il a supervisé des étudiants et dirigé des projets scientifiques liés au diabète ainsi que la supervision de collaborations et des contrats avec l'industrie. Entre 2007 et 2018, il a été aussi directeur associé – Plateformes de service et développement, au Centre de recherche sur le diabète de Montréal (CRDM) du CRCHUM, en particulier pour les plateformes de Métabolomique et de Physiologie cellulaire. Depuis 2018, il coordonne le développement des installations et plateformes de services du CRCHUM.

Matthieu Ruiz est chercheur à l’Institut de cardiologie de Montréal. Il est professeur adjoint sous-octroi au département nutrition de l’Université de Montréal depuis le 1er juillet 2020. Il a fait des études en France en biotechnologie (BTS) puis physiopathologie cellulaire et moléculaire (M. Sc., Ph. D), et un postdoctorat en métabolisme affilié au Département de nutrition de l’Université de Montréal. Spécialisé dans l’étude des perturbations du métabolisme des lipides dans les maladies métaboliques et cardiaques, il utilise des approches de lipidomique par spectrométrie de masse, en ciblée et non ciblée, pour avoir une meilleure compréhension de la physiopathologie des maladies cardio-métaboliques. L’objectif sous-jacent est d’identifier de nouveaux marqueurs de l’évolution de ces pathologies et d’en caractériser les mécanismes associés avec espoir d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles. De par son expertise en spectrométrie de masse et lipidomique, Matthieu Ruiz est le co-directeur de la plateforme de métabolomique de l’Institut de cardiologie de Montréal.

Ali Filali est bio-informaticien sénior au CRCHUM au sein de l’équipe du Dr Alexandre Prat. Auparavant, Il a travaillé comme bio-informaticien au CRCHUM (2003-2011), au Vaccine and Gene Therapy Institute-Florida (2011-2015) et au Département de pathologie de la Faculté de médecine de Case Western Reserve University, Ohio (2015-2019). Ali Filali est diplômé de l’Université Paris XI (Ph. D Chimie, 1990) et de l’Université Bishop’s (Bachelor degree/Computer Sciences, 2002).

Marie-Soleil Gauthier, Ph. D., a obtenu son doctorat en physiologie de l'exercice à l'Université de Montréal en 2006 et par la suite poursuivi une formation postdoctorale sur les mécanismes moléculaires de l'insulino-résistance et du diabète de type 2 à la Boston University School of Medicine et au Montreal Diabetes Research Center. Elle est maintenant chercheure associée sénior au laboratoire de protéomique translationnelle de l'Institut de recherches cliniques de Montréal depuis 2013 où elle supervise un pipeline de découverte de biomarqueurs à l'aide d'essais de protéomique.
 

Au plaisir de vous y voir connecté en grand nombre!
 


À PROPOS DES CONFÉRENCES DU CRCHUM

Les Conférences du CRCHUM sont des réunions hebdomadaires gratuites, animées par des conférenciers scientifiques de renom, issus de différentes disciplines.

> Calendrier des conférences du CRCHUM