Connectivité de la cellule bêta pancréatique


Le vendredi 19 novembre, nous accueillerons Guy Rutter de l’axe Cardiométabolique qui est nouvellement chercheur chez nous. Il est également professeur titulaire à la Faculté de médecine et est également professeur à la Faculté de médecine, au Département du métabolisme, digestion et reproduction de l’Imperial College de Londres au Royaume-Uni.

Les moyens actuellement disponibles pour prédire le diabète de type 2 (GWAS, biomarqueurs circulants, etc.) et comment ces éléments pourraient interagir avec la cellule bêta, et affecter sa capacité de communiquer avec d’autres cellules dans l’ilot.
 


VENDREDI 19 NOVEMBRE 2021 – 12 H À 13 H 

La conférence sera en mode hybride.
Le Professeur Rutter présentera à partir de l’amphithéâtre du CRCHUM au 5e étage.
Vous pouvez suivre également la conférence en ligne en vous inscrivant via Zoom.

*Vous recevrez un courriel de confirmation contenant les renseignements nécessaires pour vous joindre à la réunion.

Les recherches de Guy Rutter portent essentiellement sur le diabète, une maladie qui concerne actuellement presque 10 % de la population adulte dans le monde et dont on prévoit que l’incidence va continuer d’augmenter dans les prochaines années. Ses principaux objectifs sont de développer de nouveaux moyens permettant d’augmenter la sécrétion d’insuline dans le diabète de type 2; pour cela, il étudie les voies de signalisation fondamentales par lesquelles le glucose, les incrétines et d’autres hormones agissent sur les cellules β du pancréas et sur le système nerveux central. Nous déployons des connaissances découlant d’études sur l’ensemble du génome et d’autres études génétiques concernant cette maladie, ainsi que des technologies de pointe allant de l’utilisation de modèles de souris à la modification (« editing ») du génome, l’électrophysiologie, l’imagerie à super-résolution, l’optogénétique, la transcriptomique et la protéomique. Ces efforts sont facilités par les liens étroits entretenus avec les Facultés de sciences naturelles et d’ingénierie de l’Imperial College avec le MRC London Institute of Medical Sciences (le LMS, fondé par le Medical Research Council), le Crick Institute et par la création récente de l’Imperial Network of Excellence in Diabetes .

Après avoir réalisé un doctorat en sciences à Bristol avec Dick Denton (FRS) sur les voies de signalisation du calcium mitochondrial, Guy Rutter a ensuite travaillé sur la cellule β du pancréas en tant que « fellow en déplacement » du Conseil de la recherche médicale (R.-U.) avec Claes Wollheim à Genève. Travaillant en étroite collaboration avec Tullio Pozzan et Rosario Rizzuto, de Padoue, il a élaboré de nouvelles approches pour l’exploration du contrôle de la sécrétion d’insuline au niveau cellulaire par l’utilisation de sondes cibles recombinantes et d’autres techniques. Guy Rutter a récemment rejoint l’Université de Montréal et le Centre de recherche du CHUM en 2021.

Imperial College London


Invité par Thierry Alquier et Vincent Poitout
Axe Cardiométabolique


Au plaisir de vous y voir connecté en grand nombre!
 


À PROPOS DES CONFÉRENCES DU CRCHUM

Les Conférences du CRCHUM sont des réunions hebdomadaires gratuites, animées par des conférenciers scientifiques de renom, issus de différentes disciplines.

> Calendrier des conférences du CRCHUM