Collaboration stratégique transatlantique entre les milieux industriels et universitaires afin d’explorer une nouvelle cible pour l’immunothérapie et le traitement du VIH

L'Institut NÉOMED (NÉOMED), GlaxoSmithKline Inc. (GSK), le Centre de recherche du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) et l'University College London (UCL) sont heureux d'annoncer la signature d’une collaboration stratégique pour explorer le potentiel d'une nouvelle cible identifiée pour l’immunothérapie et le traitement du VIH.

Il s'agira d'un véritable effort de collaboration dans lequel toutes les parties apporteront leurs ressources et leur expertise au projet. Un comité directeur conjoint composé de représentants de chaque partie supervisera tous les aspects de la recherche qui sera menée dans les laboratoires du CRCHUM et de l’ULC au cours des deux prochaines années. De plus, le projet sera financé par NÉOMED et GSK par l'entremise du Fonds de découverte NÉOMED GSK établi en 2017 et destiné à accélérer le développement de nouvelles sciences et technologies.

La valeur et le potentiel de cette nouvelle cible ont été identifiés indépendamment par différentes approches dans les laboratoires de la Dre  Petronela Ancuta et du Dr Fassati et sont devenus la trame d'une collaboration bien établie entre ces deux chercheurs. « Bien que très préliminaires, les données probantes que nous avons pu générer avec le Dr Fassati suggèrent la capacité potentielle de réduire considérablement la réplication et la persistance du VIH », mentionne la Dre  Ancuta, Professeure titulaire de recherche en immunopathologie au CRCHUM. « Nous sommes très encouragés par notre travail à ce jour, et plus encore par la confiance et le soutien de NÉOMED et de GSK qui nous aideront à accélérer nos recherches sur cette cible et son impact potentiel sur le VIH » , ajoute le Dr Ariberto Fassati, Professeur en infectiologie et immunité à l'UCL.


Source : Communiqué de presse