Auto-immunité mitochondriale dans les maladies neurodégénératives


Lors de la conférence du 23 avril du CRCHUM, nous accueillerons Diana Matheoud, une chercheuse de l’axe Neurosciences au CRCHUM. Ses recherches portent sur le rôle de l’antigène mitochondrial dans les maladies neurodégénératives.

Deux caractéristiques importantes des maladies neurodégénératives (MND) sont l’inflammation et le dysfonctionnement mitochondrial. Nous avons récemment découvert une nouvelle voie de présentation de l’antigène qui génère une auto-immunité dans un contexte de dysfonctionnement du système de contrôle qualité de la mitochondrie (par exemple, les mutations PINK1 et Parkin) et dans des conditions de stress (infection, fièvre). Ainsi, un déséquilibre du dysfonctionnement mitochondrial crée un état de grande susceptibilité envers une auto-immunité mitochondriale chez des patients atteints de MND.

Nous avons réussi à mettre en évidence l’existence de marqueurs de l’auto-immunité mitochondriale dans plusieurs MND. De fait, il existe des lymphocytes T spécifiques des mitochondries chez les patients atteints de maladie de Parkinson et de sclérose en plaques. Nous avons évalué directement le rôle de MitAP dans les MND dans des modèles murins et nous avons trouvé que ces lymphocytes T autoréactifs jouent un rôle actif dans ces maladies.

La détermination des caractéristiques de MitAP dans les MND permet d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et ouvre de nouvelles voies aux traitements des MND.
 


VENDREDI 23 AVRIL 2021 – 12 H À 13 H 

> Inscrivez-vous à la conférence

*Vous recevrez un courriel de confirmation contenant les renseignements nécessaires pour vous joindre à la réunion.
 

Diana Matheoud est une jeune chercheuse qui a ouvert son laboratoire en septembre 2017 au sein du CRCHUM. Elle est immunologiste de formation (Paris, Dre Anne Hosmalin) et a longtemps étudié les mécanismes d’orchestration de la réponse immunitaire à travers l’étude des cellules présentatrices d’antigènes. Son laboratoire s’intéresse au rôle du système immunitaire dans les maladies neurodégénératives (telle que la maladie de Parkinson) et notamment au rôle de la présentation antigénique mitochondriale, un nouveau mécanisme immunitaire qu’elle a découvert lors de son postdoctorat (Montréal, Dr Michel Desjardins).


Axe Neurosciences

Au plaisir de vous y voir connecté en grand nombre!
 


À PROPOS DES CONFÉRENCES DU CRCHUM

Les Conférences du CRCHUM sont des réunions hebdomadaires gratuites, animées par des conférenciers scientifiques de renom, issus de différentes disciplines.

> Calendrier des conférences du CRCHUM