Un nouveau départ après le cancer

Version imprimable
07 Octobre 2016

La prochaine session débute le 1er novembre 2016 >>>

Claudette Dupré est une battante. Diagnostiquée porteuse du gène BRCA à la suite d'un cancer du sein, elle a récemment été traitée pour un cancer ovarien. Suite à l’annonce de ce deuxième cancer et suivant la suggestion de son conjoint, Claudette débute des rencontres avec un psychologue. Elle apprend à faire face à sa maladie et à relaxer. Ce qui la réconforte le plus est lorsque le psychologue lui raconte des situations d’autres patients. Elle découvre peu à peu qu’elle n’est pas seule à faire face à ce contexte difficile qu’est la vie avec un cancer et après un cancer. 

À la fin des traitements qui ont duré près de un an, Claudette vit une grande tristesse, elle se sent anxieuse de retourner au travail. Elle ressent encore des symptômes liés au cancer et aux traitements. Bien qu’elle soit entourée de sa famille, elle se sent seule. Les livres prêtés par la Société canadienne du cancer lui offre de l’information, mais elle décide d’aller plus loin et communique avec la Fondation Virage qui lui offre de participer à sept rencontres traitant de l’Après cancer.

Cette série de rencontres s’adresse aux personnes qui ont terminé leur traitement. Les buts poursuivis sont de comprendre et de faciliter cette période de transition entre la maladie, les traitements et le retour à une nouvelle vie normale et ce, dans les différentes sphères de la vie. Psychologues, infirmière, travailleuses sociales, nutritionniste, sexologue et kinésiologue contribuent à cette démarche visant un mieux-être.

« En arrivant à la première rencontre, je me disais que je n’arriverais pas à me présenter sans me mettre à pleurer, se souvient Claudette, mais en voyant une autre personne pleurer sans pouvoir émettre un seul mot j’ai senti que je vivais une émotion normale. »

C’est d’ailleurs le thème de la première rencontre : L’après cancer, vers une nouvelle normalité! Peu à peu, Claudette a pu trouver écho à son anxiété, à sa tristesse : « Ça m’a donné de l’assurance, ça a mis un baume sur toute la tristesse vécue en rapport aux traitements; ça a été une cure de positivisme! »

La série de formations s’achève sous peu, mais déjà certaines participantes s’organisent pour entretenir le cercle d’amitié et de soutien qui s’est créé durant ces semaines.

Que répond Claudette lorsque nous lui demandons ce qu’elle dirait à une personne qui hésite à suivre la formation ? « Ton bonheur en dépend! »

Nous souhaitons une longue vie de bonheur à Claudette et à tous les participants du groupe.

Pour en savoir plus sur la Fondation Virage >>>claudette_dupre_degagement_WEB

Pour vous inscrire à la prochaine session de formations 

Par courriel : virage@viragecancer.org
Par téléphone : 514-890-8000 poste 28139

Pour connaître le témoignage de Jocelyne Clermont, une autre participante >>>