Noël au 19e étage

Version imprimable
Partager
29 Décembre 2017

Passer les Fêtes de fin d’année à l’hôpital n’est jamais facile. Tomy-Richard Leboeuf McGregor en sait quelque chose. Atteint de fibrose kystique, il a été hospitalisé à plusieurs reprises entre 2009 et 2012, avant de recevoir une greffe de poumons en mars 2013.

«J’ai toujours une pensée particulière pour les patients. Pour l’avoir vécu trois fois, je sais qu’il y a des moments plus difficiles, particulièrement à Noël. J’ai eu la chance d’avoir la visite de la famille, mais tous ne l’ont pas. Je sais à quel point le temps peut sembler encore plus long pendant cette période-ci. C’est dans ces moments-là que tu prends davantage conscience que, non seulement, tu es à l’hôpital, mais que ton état de santé s’est empiré», raconte Tomy-Richard. 

Un élan du coeur

Pour mettre un peu de baume sur le cœur des patients, Marie-Ève Major, travailleuse sociale au CHUM, et Tomy-Richard, directeur général de l’organisme Vivre avec la fibrose kystique, leur ont rendu visite le 25 décembre. 

«J’étais en congé mais je tenais à passer voir les patients de la clinique afin qu’ils réalisent qu’ils ne sont pas seuls et que je pense à eux. Ils ne s’attendaient pas à me voir. Notre visite leur a fait du bien, à moi aussi d’ailleurs. Je les aime d’amour mes patients!», s’exclame Marie-Ève. 

En plus de leur offrir des gâteaux, des bonbons, Marie-Ève et Tomy-Richard ont surtout pris le temps de discuter longuement avec chacun d’eux. Et, ils n’ont pas oublié le personnel en poste ce jour-là, qui ont également eu droit à quelques douceurs!

Des gestes qui comptent

Plus que les cadeaux ou la visite, pour Tomy-Richard, ce qui compte le plus c’est penser aux autres. «Je sais que tout le monde n’est pas à l’aise d’aller à l’hôpital pour rendre visite à un proche. Mais un simple appel ou même un texto, particulièrement pendant les Fêtes de fin d’année, permet de t’échapper l’espace d’un instant. Ça fait du bien de savoir qu’on pense à toi».

Tout au long de l’année, ils s’investissent corps et âme au sein de l’organisme Vivre avec la fibrose kystique, qui offre notamment du soutien aux personnes atteintes de fibrose kystique. Pendant les Fêtes, l’organisme offre notamment le remboursement des frais de location de téléviseurs pour une semaine. «Ça l’air de rien la télé, mais quand tu es enfermé pendant des semaines dans une chambre d’hôpital, ça devient un besoin essentiel pour te changer les idées et ne pas être trop dépressif», explique Tomy-Richard.

Au nombre des gestes qui comptent, Marie-Ève a tenu à nous rappeler l’importance de signer sa carte de donneur d’organes et d’en parler à ses proches. «Lorsqu’on travaille auprès des patients en attente de greffe, on réalise à quel point c’est un geste important et qui peut sauver des vies.»

Marie-Ève et Tommy-Richard ont semé un peu l’esprit de fêtes au 19e étage du CHUM en ce 25 décembre. Ce sera certainement un de leur Noël les plus mémorables. Le premier d’une longue tradition, qui sait?

Merci Marie-Ève et Tomy-Richard et merci à tout le personnel du CHUM qui veille sur les patients pendant les Fêtes. 

En savoir plus sur Vivre avec la fibrose kystique >>>

En savoir plus sur le don d’organes >>>