Détoxifier son corps: mythe ou réalité?

Version imprimable
Partager
17 Mars 2017

Dans le cadre du mois de la nutrition, le Service de nutrition clinique du CHUM propose des fiches d’information pour nous aider à démystifier les croyances populaires et à trouver les bonnes ressources pour des informations fiables en nutrition.

L’histoire de la détoxification en bref… 

Le concept de détoxification du corps est apparu il y a environ un siècle. À cette époque, les microbiologistes prônaient la détoxification pour débarrasser l’organisme des bactéries nocives produisant des toxines nuisibles pour le corps. Aujourd’hui, le concept de toxine est beaucoup plus large et réfère à une panoplie de substances, dont les polluants, les déchets du corps et les drogues. De plus en plus populaire, les cures détox sont d’une durée variable entre 1 et 7 jours et se présentent fréquemment sous forme de jus et de smoothies.

Alors, est-ce que la détoxification est un mythe ou une réalité?

La détoxification induite par un régime alimentaire d’une durée déterminée serait plutôt un mythe. En fait, l’argument donné pour adopter ce type de régime est que la surcharge de nutriments, provenant d’une grande consommation de fruits et de légumes, aide à la fonction enzymatique dans l’élimination des toxines. Les études actuelles ne fournissent pas d’évidence supportant l’utilisation de ces régimes commerciaux pour éliminer les toxines du corps3. De plus, nous savons maintenant que le corps est capable de se « détoxifier » continuellement par lui-même, et ce, grâce au foie principalement, mais aussi grâce à l’intestin et aux reins. Alors, ceci nous permet de constater que ces régimes ne servent tout simplement qu’à nettoyer votre portefeuille.

Perdre du poids avec une cure détox? Attention!

La vérité, c’est que ce type de régime est composé principalement de jus de fruits et de légumes, ce qui en fait une alimentation très faible en calories. Ainsi, c’est plutôt la grande restriction calorique qui contribue à la perte de poids et non pas les propriétés « détoxifiantes » de ces aliments. La restriction énergétique sévère de ce type de régime peut également mener à des déficiences en protéines et en vitamines, mais aussi à des débalancements électrolytiques. 

En conclusion, il est plus bénéfique d’adopter une alimentation variée, équilibrée, riche en fruits et légumes sur le long terme. Si vous désirez en savoir plus, un reportage du Pharmachien avec la participation de Dr. Marc Bilodeau, hépatologue au CHUM, est disponible sur ici explora .

Nos références

Dixon, B. (2005). “Detox”, a mass delusion. The Lancet infectious diseases, 5(5), 261.
Cyr, A. (2015). Régime Détox. Repéré sur Passeport Santé 
Klein, A. V., & Kiat, H. (2015). Detox diets for toxin elimination and weight management: a critical review of the evidence. Journal of Human Nutrition and Dietetics, 28(6), 675-686.