Toucher le sens de la vie au moment où un patient et ses proches sont confrontés au passage difficile du milieu hospitalier, exprime la première grande mission du Service des soins spirituels du CHUM.

Évoluant dans une approche non confessionnelle, le service offre un accompagnement où s’équilibre harmonieusement les besoins spirituels et religieux de toutes confessions. Le service se donne également pour mission d’organiser et de planifier des activités de formation et de recherche cliniques en soins spirituels, tout en faisant la promotion de la santé spirituelle et l’évaluation des modes d’intervention en soins spirituels.