Historique

Version imprimable

Les origines de la source spirituelle qui a soutenu et alimenté la présence de notre service dans le milieu hospitalier, se trouvent déjà dans le projet initial de la fondatrice de Montréal, Jeanne Mance, qui a fondé l’Hôtel-Dieu, en y plaçant dès le départ l'obligation de veiller au bien-être spirituel des patients. Une action qui deviendra une pierre fondatrice du courant religieux qui a marqué l’évolution spirituelle et religieuse dans le milieu de santé et cela, de la Nouvelle-France jusqu’à aujourd’hui.

En 1880, la congrégation des Sœurs Grises de Montréal, en fondant l’Hôpital Notre-Dame, insuffle une présence religieuse et spirituelle qui marquera à son tour le milieu de la santé. En 1997, les trois hôpitaux : Hôtel-Dieu, Hôpital Notre-Dame et Hôpital Saint-Luc deviendront le Centre hospitalier de l’Université de Montréal(CHUM) où se situe notre service qui a connu, depuis sa fondation, plusieurs transformations. Les intervenants sont d’abord connus sous les vocables d’aumôniers, puis d’animateurs de pastorale. En 2006, un tournant s’impose, le service vit un changement important. En effet, les membres du service portent désormais le titre d’intervenants et d’intervenantes en soins spirituels. Au mois de novembre 2011, le gouvernement québécois reconnaîtra officiellement ce titre d’emploi dans le milieu de la santé, dans l’ensemble du territoire québécois. Le 1er avril 2009, une nouvelle étape est franchie : le service ouvre officiellement le Centre de formation et de recherche cliniques en soins spirituels CFRCSS.